Découverte au fond d'un tiroir

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Coraxe le Mar 29 Jan - 13:01

Je ne sais pas si tu trouveras un horloger qui acceptera de régler ta montre. Le mien avait bien voulu donc tout est possible mais beaucoup refusent.

Sinon, tu peux toujours la mettre dans certaines positions la nuit. La mienne, bien droite, recule un peu mais posée à plat lunette vers le haut elle avance. J'alterne les positions et ainsi je suis toujours dans la minute.
avatar
Coraxe
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 546
Date d'inscription : 07/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mar 29 Jan - 13:04

Le réglage de la précision est facile ( si on considère que ta montre est neuve et n'a subi aucun choc violent ). je pense que les marc hands de montres des Galeries marchandes doivent employer de vrais horlogers et pas seulement des "changeurs de piles pour mémés" ...
Pour ta montre , la question est ailleurs et mériterait la réponse de gens + calés que moi sur ce site .
Je m'explique : qu'une montre marche ou pas , elle subit le temps . Celui-ci dégrade les huiles et graisses nécessaires au fonctionnement . Un bon nettoyage consiste à démonter , nettoyer et remonter en déposant huile ou graise là où c'est nécessaire . Ce type de révision devrait être fait au moins une fois tous les 10 ans ( je sais bien que partout on préconise moins !!! Mais récession économique oblige ! ) .
Une révision comme ça est assez onéreuse . Plus que le prix de ta montre en tous les cas .
Je ne peux t'aider pour la décision : les conseilleurs ne sont pas ceux qui passent à la caisse .
Mais ce serait la mienne , sauf si j'y tenais énormément ( ça m'est arrivé pour une montre n délà ) je ne ferais que le réglage de précision et je laisserais aller ... ( j'ai une Seiko qui a 25 ans et n'a jamais été ouverte ... ) . Attends d'autres avis pour l'entretien . Par contre je suis affirmatif pour la facilité/simplicité du réglage précision ( puisque je fais mes propres réglages mieux qu'un horloger suisse ! ) .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mar 29 Jan - 13:09

Coraxe a écrit:Je ne sais pas si tu trouveras un horloger qui acceptera de régler ta montre. Le mien avait bien voulu donc tout est possible mais beaucoup refusent.

Sinon, tu peux toujours la mettre dans certaines positions la nuit. La mienne, bien droite, recule un peu mais posée à plat lunette vers le haut elle avance. J'alterne les positions et ainsi je suis toujours dans la minute.


Avec MES réglages , je suis dans les 2 à 3 (max) secondes par jour , donc 0 puisque moi aussi j'annule ces 2 secondes la nuit ... Et j'ai réglé seul ma raquette . J'en ai bavé , surtout côté patience mais c'est out bon . Idem avesc ma dernière SeÏko : 0s/24h et +1,5" / é'h sur la Seagull 1963 ...mon seul échec ! Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mar 29 Jan - 13:14

Il fallait lire : + 1,5" / 24 h pour la Seagull 1963 ( je ne m'étais pas relu ... et j'avais le " Ver. Maj " ) .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Coraxe le Mer 30 Jan - 13:38

Il faudrait que je m'achète un outils pour ouvrir le fond de mon Amphibia et un tournevis plat pour la raquette... Comme ça, à moi la précision ultime ^^
avatar
Coraxe
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 546
Date d'inscription : 07/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mer 30 Jan - 15:57

Coraxe a écrit:Il faudrait que je m'achète un outils pour ouvrir le fond de mon Amphibia et un tournevis plat pour la raquette... Comme ça, à moi la précision ultime ^^

Oui ! Pourquoi pas !
Pas de problème à l'ouverture . Ni à la fermeture . Beau joint plat qui ne vrille pas vu la conception du serrage . Raquette bien dégagée et super accessible . Bref aucune difficulté . Un gamin de 12ans y arriverait .
Simplement , il faut de la patience et des doigts de fée . Car - sauf si je suis tombé sur un mauvais numéro - la raquette est , comme je l'ai dit quelque part , quasi fantomatique ... Je veux dire qu'elle n'oppose aucune résistance si bien qu'on ne la sent pas "dans les doigts" . Résultat , tu travailles à l'œil : je veux dire que tu vois le déplacement . Ce qui est bien si ta montre a + ou - 30 ou 45 sec. mais quand tu veux affiner aux secondes près , tu peux considérer ( et c'est pareil pour toutes ) que si ton œil voit le déplacement , c'est que celui-ci est déjà "trop" ! Alors quand tu "sens" la raquette , ça va mais quand elle n'oppose aucune résistance ... c'est de la patience . Pour arriver à la seconde près : quand je voyais un déplacement si infime soit-il , j'essayais de la re-déplacer à peine dans le sens inverse ... C'est un peu du bol ! Par contre , si 5à10 s/j te conviennent , dans un sens ou l'autre , ça devient plus facile . Moi : je suis un grand malââââde !
Mais vas-y si ça te dit , c'est facile .
Ma façon de faire :
- regarder l'hygrométrie de la pièce ( plus c'est sec + j'aime ) ;
- chauffer un peu la pièce ( ça évite la buée dans la lunette loupe ) ;
- je porte un bonnet car je suis sujet aux pelloches et ça vole ..
- je mets un masque devant le nez/bouche : quand on travaille très près , on a le nez à quelques cm du mécanise ;
- et , évidemment , comme un chirurgien , je prépare mon matos : clé d'ouverture , cure dent ( qui intervient pour terminer le dévissage ) , tournevis , soufflette ( au cas où ) , papier de nettoyage d'objectifs photos ( si je vois que le fond n'est pas parfaitement clean . Ce matériel ne laisse aucun résidu ) , peut être remplacé par pâte Rodico utile si traces sur le mécanisme , graisse silicone pour le joint .
- et de la bonne humeur et de l'optimisme .
Il y a 1 an environ , à ma première intervention sur ma dernière Seïko 5 , je tremblais comme une feuille . Presque impossible de travailler . Aujourd'hui , je fais ça comme me brosser les dents ou mettre mon clignotant ....
Bon courage si tu sautes le pas .
Si tu ne te sens pas prêt à - peut-être - devoir ouvrir 20 fois , laisse tomber . A moins que t'aies un bol de .... et que tu y arrives d'emblée . ( 7 interventions su ma Se¨ko ; 4 sur la Seagull ; une trentaine sur l'Amphibia ... mais je ne lui en veux pas : maintenant , elle se fait aimer par sa précision quasi parfaite .
Désolé si j'ai été un peu long . Mais je trouve que sur les Forums en général , "ça" manque trop souvent cruellement de précision et " d'engagement " .....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mer 30 Jan - 16:08

Invité a écrit:
Coraxe a écrit:Il faudrait que je m'achète un outils pour ouvrir le fond de mon Amphibia et un tournevis plat pour la raquette... Comme ça, à moi la précision ultime ^^

Oui ! Pourquoi pas !
Pas de problème à l'ouverture . Ni à la fermeture . Beau joint plat qui ne vrille pas vu la conception du serrage . Raquette bien dégagée et super accessible . Bref aucune difficulté . Un gamin de 12ans y arriverait .
Simplement , il faut de la patience et des doigts de fée . Car - sauf si je suis tombé sur un mauvais numéro - la raquette est , comme je l'ai dit quelque part , quasi fantomatique ... Je veux dire qu'elle n'oppose aucune résistance si bien qu'on ne la sent pas "dans les doigts" . Résultat , tu travailles à l'œil : je veux dire que tu vois le déplacement . Ce qui est bien si ta montre a + ou - 30 ou 45 sec. mais quand tu veux affiner aux secondes près , tu peux considérer ( et c'est pareil pour toutes ) que si ton œil voit le déplacement , c'est que celui-ci est déjà "trop" ! Alors quand tu "sens" la raquette , ça va mais quand elle n'oppose aucune résistance ... c'est de la patience . Pour arriver à la seconde près : quand je voyais un déplacement si infime soit-il , j'essayais de la re-déplacer à peine dans le sens inverse ... C'est un peu du bol ! Par contre , si 5à10 s/j te conviennent , dans un sens ou l'autre , ça devient plus facile . Moi : je suis un grand malââââde !
Mais vas-y si ça te dit , c'est facile .
Ma façon de faire :
- regarder l'hygrométrie de la pièce ( plus c'est sec + j'aime ) ;
- chauffer un peu la pièce ( ça évite la buée dans la lunette loupe ) ;
- je porte un bonnet car je suis sujet aux pelloches et ça vole ..
- je mets un masque devant le nez/bouche : quand on travaille très près , on a le nez à quelques cm du mécanise ;
- et , évidemment , comme un chirurgien , je prépare mon matos : clé d'ouverture , cure dent ( qui intervient pour terminer le dévissage ) , tournevis , soufflette ( au cas où ) , papier de nettoyage d'objectifs photos ( si je vois que le fond n'est pas parfaitement clean . Ce matériel ne laisse aucun résidu ) , peut être remplacé par pâte Rodico utile si traces sur le mécanisme , graisse silicone pour le joint .
- et de la bonne humeur et de l'optimisme .
Il y a 1 an environ , à ma première intervention sur ma dernière Seïko 5 , je tremblais comme une feuille . Presque impossible de travailler . Aujourd'hui , je fais ça comme me brosser les dents ou mettre mon clignotant ....
Bon courage si tu sautes le pas .
Si tu ne te sens pas prêt à - peut-être - devoir ouvrir 20 fois , laisse tomber . A moins que t'aies un bol de .... et que tu y arrives d'emblée . ( 7 interventions su ma Se¨ko ; 4 sur la Seagull ; une trentaine sur l'Amphibia ... mais je ne lui en veux pas : maintenant , elle se fait aimer par sa précision quasi parfaite .
Désolé si j'ai été un peu long . Mais je trouve que sur les Forums en général , "ça" manque trop souvent cruellement de précision et " d'engagement " .....

uel beau roman d'amour.... lollll Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Invité le Mer 30 Jan - 17:32

Ouais ! Je trouve aussi !
Dommage qu'on n'en lise pas plus souvent ... Ça aiderait à ne pas , souvent , " réinventer la bicyclette dans son coin " ... Very Happy



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Coraxe le Mer 30 Jan - 20:12

En tout cas c'est intéressant. Le coup de l'hygrométrie je n'y avais pas pensé effectivement.

Aussi une précision : souvent dans le commerce on vend des tournevis au bout magnétique. Pratique avec des pièces de métal à ne pas faire tomber mais ... à ne jamais approché d'une montre ...

Mais c'est pas pour tout de suite l'ouverture de l'Amphibia ^^
avatar
Coraxe
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 546
Date d'inscription : 07/08/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Découverte au fond d'un tiroir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum