les basses russes : Mark REISEN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

les basses russes : Mark REISEN

Message  Compagnon le Jeu 11 Avr - 19:50

Bonsoir,

J'aime beaucoup la musique russe I love you . Je vous ferai partager mes goûts ainsi que mes observations.

En matière de chanteurs, la Russie (et le monde slave en général) a donné beaucoup de basses réputées à juste titre. Si les foules de l'Europe de l'Ouest applaudissent les voix de ténor, les foules slaves elles, se pâment devant les voix de basse I love you I love you I love you .

En Occident, l'idée reçue est que les basses russes sont "profondes".

Or en réalité il n'en est rien : de l'Atlantique à l'Oural c'est bien le baryton-basse et la basse chantante qui dominent.

Par exemple, au début du 20ème siècle, en Russie un chef de choeur se plaignit amèrement auprès de RACHMANINOV que la note "do grave" demandée pour l'exécution de sa messe de St Jean CHRYSOSTOME, requérait des basses graves telles, qu'elles étaient "aussi rares que les asperge à Noël" ! rendeer rendeer rendeer

A l'inverse, on trouve aussi bien en France qu'en Italie des écritures pour basse profonde (le Cardinal, Caronte...) ainsi que les voix correspondantes qui, si elles sont rares, ne sont pas plus rares au naturel qu'en Russie ou en Finlande.


Ce soir, je veux vous faire découvrir Mark REIZEN, à mon sens une des plus grandes basses de tous les temps, aussi bien en tant qu'acteur qu'en tant que chanteur, qui malheureusement est peu connue en Occident.

C'est une "basse chantante", c'est à dire qui se plait dans le haut-médium / aigu et qui peut à l'occasion s'arroger le répertoire du baryton-basse (Boris GODOUNOV...), l'inverse n'étant pas vrai. Pourtant le grave n'est pas ridicule puisqu'il peut sortir en public un "fa grave" de bonne qualité, ce qui n'est pas l'apanage du commun des mortels.

Au global, la voix est sombre et sonne bien comme une basse Basketball et non comme un baryton.

1° exemple : Ivan SUSANIN dans l'opéra "Une vie pour le Tsar" de GLINKA, ne pas tenir compte du déphasage entre son et image (déphasage récent, c'est dommage), écoutez (spécialité typiquement slave) sa voix mixte dans son haut-médium / aigu, c'est hallucinant affraid , la voix reste sombre à ces altitudes



2° exemple : le Viking de l'opéra "SADKO" de RIMSKY-KORSAKOV, le tempo est plus lent que marqué sur la partition, la voix toujours sombre, est nette, le "ré aigu" final hallucinant affraid (équivalent au contre-ut d'un ténor) tout en voix de force



Bien-sûr, vous pouvez vous balader dans Youtube pour approfondir la connaissance de ce chanteur ou d'autres chanteurs russes study

Bonsoir Sleep

avatar
Compagnon

Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 60
Localisation : ouest-lyonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les basses russes : Mark REISEN

Message  Ighor' Ivanovitch le Jeu 11 Avr - 21:01

Merci de me faire découvrir un monde inconnu Wink n'hésite pas à approfondir cet intéressant sujet.
avatar
Ighor' Ivanovitch
Pilier du Forum

Messages : 4151
Date d'inscription : 21/09/2011
Localisation : C'est que de l'amour

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les basses russes : Mark REISEN

Message  jack61 le Ven 12 Avr - 20:25

avatar
jack61
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 503
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 56
Localisation : auvergne 63

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les basses russes : Mark REISEN

Message  fcafca le Ven 12 Avr - 20:51

Merci... C'est beau. Le 2° exemple est meilleur en qualité. Mais je préfère la mélodie du premier. J'imagine qu'avec un bon matos Hi-Fi, le rendu doit-être impressionnant.
avatar
fcafca
Expert

Messages : 1527
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les basses russes : Mark REISEN

Message  Compagnon le Ven 12 Avr - 23:12

Oui, dans le 1° exemple le compositeur est GLINKA (en plein 19ème siècle), le fondateur de l'opéra russe. Les thèmes sont russes, mais la musique est encore impreignée de l'esthétique italienne : la mélodie "coule" doucement, même dans les moments les plus dramatiques. Rien de vraiment cahotique, pas de ruptures vraiment brutales.

Dans le 2° exemple le compositeur est RIMSKY-KORSAKOV : grand architecte de la musique russe et grand magicien de l'orchestration, dont le style s'éloigne consciemment de l'esthétique italienne pour puiser dans le folklore local. Certains airs de cet opéra SADKO, sont devenus des tubes de jazz afro ("Song of India" par exemple) à toutes les sauces, jusqu'à plus soif...

Je vous laisse aussi découvrir un 3° exemple, Mark REIZEN, chante dans LA KOVENTCHINA, de MOUSSORGKSY. Ce compositeur contemporain et ami de RIMSKY, était un dilettante intutif de génie. On peut sentir que cette musique "colle" à la prosodie de la langue... Dans son opéra Boris GODOUNOV, il y aura musicalement des ruptures, pour "coller" à la dramaturgie.

http://www.youtube.com/watch?v=SegskeVYf0U

L'influence italienne s'est aussi fait sentir dans la formation vocale des chanteurs. L'école de chant russe est en fait une acclimatation à la langue russe, de la technique de chant italienne. La voix acquiert ampleur, projection, endurance et style, pour faciliter l'émission dans cette langue.

Et du fait d'une maturité vocale plus tardive, ce sont surtout les basses qui tirent toute la quintessence de cet enseignement musical et vocal Basketball

A l'inverse les ténors et les barytons aigus, propulsés prématurément sur la scène ont souvent des voix un peu "vertes", un peu "brutes de fonderie", un peu "gauches", mais qui ne manquent certes pas de générosité, ni de vaillance. Sans rien connaître à la langue, il est assez facile d'identifier un "ténor russe" alien

J'oubliais : Mark REIZEN est né en Ukraine (en a-t-il l'accent ?) en 1895 et est décédé à Moscou en 1992. Longue et riche vie cheers
avatar
Compagnon

Messages : 5
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 60
Localisation : ouest-lyonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: les basses russes : Mark REISEN

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum