[Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Erygyios le Sam 18 Juin - 11:56

Bonjour tout le monde.

Après quelques jours de portage quotidien, voici donc venu le temps de rédiger une petite revue de la Raketa Sevastopol 2016.

Modèle portant le nom du célèbre port de Crimée, elle est notée comme faisant partie de la collection Seaman.

Le modèle existe en 3 versions à la vente. Seul le bracelet diffère :

x Modèle bracelet cuir (poignet 125 – 184mm) – n'est plus disponible
x Modèle bracelet cuir (poignet 140 – 210mm)
x Modèle bracelet acier à mailles pleines.
x Tous aux même prix affiché de 471€

Le modèle possédant le bracelet à taille humaine n'étant plus disponible à la vente, mon choix s'est porté sur la version à bracelet acier, accompagnée d'un cuir aux armes de la marque pour plus de confort (18€).

Cette splendide montre possédant tout un tas de détails affolants, commençons par le commencement.


i. Réception et déballage.

Seconde commande à la Manufacture de Petrodvorets (après la Pobeda - First in Space) et toujours un soin particulier porté à l'expédition. C'est à signaler : montre commandée le 6 (Poste Russe à 20€) pour une réception le 14 du même mois ! 8 jours ! La précédente commande étant arrivée sous 9 jours. Juste parfait !

Dans le colis : une petite boite cartonnée aux couleurs des 2 marques de la manufacture contenant le bracelet supplémentaire soigneusement emballé. Et bien entendu l'écrin contenant la bête !

Prospectus et publicités fournis, on croirait être allé la chercher directement à la boutique de l'usine.


A l'ouverture de cette solide boîte aux couleurs de Raketa « fabriquée dans la manufacture la plus ancienne de Russie », on trouve la montre. Fixée autour d'un splendide coussinet rouge qui laisse quelques fines peluches sur le boitier. Ça en jette ! En retirant le coussinet, on tombe sur la notice d'utilisation bilingue (EN-RU) et la carte plastifiée de garantie tamponnée sur laquelle le numéro de série est reporté à la main.


ii. Le boitier et la couronne

Passé cette première impression, on se penche d'avantage sur le boitier :

x Diamètre du cadran sans couronne : 38.5 mm
x Diamètre avec couronne : 43 mm
x Entrecorne : 20 mm
x Distance corne à corne : 46.5 mm
x Epaisseur : 10 mm



Les dimensions la rendent portable par pratiquement tout le monde. Le polissage des cornes tout comme celui du boitier diffèrent légèrement, le tout avec une qualité d'usinage certaine. Le fond est probablement le point qui m'a longtemps fait hésiter sur cette montre … Un fond dédié aurait été un véritable plus. Mais une fois en main on est subjugué par la gravure de ce fond qui représente fièrement la marque et son histoire. A noter : il s'agit d'un fond emboité et non vissé, étanchéité donnée 50m, un bon 100m aurait été appréciable pour une montre de marine. Le numéro de série y est gravé au milieu des trajectoire de la petite fusée.



Je reviendrai sur la couronne très agréable à manipuler, en attendant elle se retrouve agrémentée d'une pastille rouge qui s'harmonise parfaitement avec le cadran ou les coutures du bracelet.



Ce bracelet cuir monté, (pas facilement du fait de sa conception épousant parfaitement l'arrondi du boitier) s'avère étonnamment confortable, souple et solide.

Dans la précipitation : oubli total de faire quelques photos de la montre habillée de ses mailles acier … mais la conception de ce solide bracelet très élégant lui permet d'épouser à la perfection les formes du boitier … les jointures sont parfaites ! On a l'impression que tout a été conçu d'un seul tenant. Il faut juste noter que, par sa conception, ce bracelet acier augmente la dimension de la distance corne à corne de quelques mm ce qui se ressent sur les petits poignets.

Boucle estampillée Raketa, l'interieur est marqué en anglais 'stainless steel'.



iii. Le mécanisme

Le calibre 2623H mécanique, tournant sur 24 heures donc, est neuf. Tout juste sorti d'usine. Un véritable mouvement de manufacture. La montre émet un tic-tac ferme et vif. Le remontage s'effectue sans couronne a dévisser. Il nécessite une légère force, agréable pour être remonté, et l'on ressent vraiment les cliquetis du mécanisme lors de cette opération.

Idem pour la remise à l'heure durant laquelle une plaisante résistance se fait sentir. Mais il faudra auparavant tirer la couronne … et là mieux avoir les ongles solides et bien tenir la montre.

Bref ça respire le solide de partout.


iv. Le cadran

Je vous laisse seuls juges de l'esthétique, après tout chacun ses goûts. Mais pour une montre de marine, tout y est. De l'extérieur vers l'intérieur on retrouve :

Le compas solaire (avec les points cardinaux bien placés  Wink  )

Les index des minutes (toutes les minutes)

Les index horaires, nombres noirs pour les heures paires, barres rouges pour les heures impaires. Les index horaires sont tous dirigés vers le Sud … les index 18 à 6 regardent le centre de la montre, ceux de 8 à 16 regardent vers l’extérieur.

La lecture des minutes n'est d'ailleurs pas si évidente en un coup d’œil … il m'a fallu du temps, l’œil étant d'avantage happé par les marques rouges qu'il tente d'utiliser pour la lecture rapide des minutes. Mais au bout de 2 jours la lecture devient nettement plus naturelle … peut être l'effet 24h !

Puis plus à l'intérieur on retrouve aux niveaux des points cardinaux correspondants les signaux présents sur les bouées marines : le symbole à 18h (Ouest) sur une bouée impose de la contourner par l'Ouest, celui à 12h (Sud) imposerait de contourner la même bouée par le Sud …

Enfin on retrouve tout au centre l'apposition de la marque en rouge, et sous les aiguilles la mention fabriquée en Russie.

Tout est imprimé sur le cadran, aucun relief, mais tout est impeccable, aucune bavure, et un rouge corail qui s'accorde à merveille avec le fond blanc et les touches vertes des aiguilles.

La petite marque à 18 h n'est qu'une petite peluche.



v. Les aiguilles

Sublimes … que dire de plus ? En parfait accord avec le cadran, elles sont pour beaucoup dans le look de cette montre.

La trotteuse effilée, en aiguille, surmontée dans sa partie la plus centrale d'un cercle percé donne une impression de finesse à l'ensemble sans pour autant donner une impression de fragilité.

Au bout des minutes pointe une flèche verte alors que la base de cette grande aiguille est porteuse d'un petit rectangle rouge corail de la même veine que le rouge du cadran.

L'aiguille des heures est percée d'une flèche à son extrémité, et percée d'un petit rond dans sa partie centrale, alors que son corps est porteur d'une rose des vents verte rouge et blanche …

Légèrement bombées sur le dessus, elles donnent une impression d'avoir été délicatement taillées dans de la tôle de qualité navale.

Plutôt que des explications alambiquées quelques photos seront plus parlantes … en effet lorsque les aiguilles s'entrecroisent quelque chose d'assez magique se produit …





On passe autant de temps à lire l'heure qu'à regarder la montre attendant le croisement des aiguilles … les commentaires du type « t'es pressé ? » ou « tu as RDV ? » sont monnaie courante depuis quelques jours !


Bilan :

C'est bien simple : la qualité respire de partout. Passé la très bonne première impression, chaque instant passé avec cette montre est un pur plaisir : le confort parfait du bracelet cuir qui la fait s'oublier totalement, lire l'heure, attendre le croisement des aiguilles, le remontage comme la remise à l'heure ... tout concourt à rendre l'expérience plaisante à chaque instant. Reste une question : celle du luminova. Il n'y en a aucun, je trouve que cela préserve le look et l'harmonie des couleurs.

Son mécanisme éprouvé, usiné et assemblé neuf, tout comme la qualité de l'ensemble en font une montre à porter au quotidien sans hésitation … sauf peut être en toolwatch étant donné son prix.

Prix dont on pourra discuter.

Mais pour ma part, eu égard au plaisir de posséder cette montre … je ne sais pas si les possesseurs de Raketa modernes se retrouveront dans cette revue, aucun sentiment d'avoir été volé ou abusé … Et puis qui propose un calibre mécanique de manufacture produit et développé de A à Z à prix équivalent à ce jour ?
avatar
Erygyios
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 555
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Fin fond de la steppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  LeDocteur le Sam 18 Juin - 19:53

Voilà une revue qui donne vraiment envie : cette montre est magnifique
Félicitations !!!

Du coup, j'ai envie d'en savoir plus Wink

Qu'en est-il de l'alignement des aiguilles (à 0h00 , par exemple) ?
Le mécanisme possède -t-il un stop seconde ?
Qu'elle est la précision de la montre réglée d'usine ?
avatar
LeDocteur
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1980
Date d'inscription : 07/08/2014
Age : 43
Localisation : en plein travaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  tomlelandais le Sam 18 Juin - 23:45

superbe !

j'étale encore un peu ma science maritime pour vous faire remarquer que le "rectangle" rouge représente la bouée cylindrique bâbord et la "flèche" verte représente la bouée en cône tribord.
avatar
tomlelandais
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 792
Date d'inscription : 02/01/2013
Localisation : nord landes

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Erygyios le Dim 19 Juin - 11:55

tomlelandais a écrit:superbe !

j'étale encore un peu ma science maritime pour vous faire remarquer que le "rectangle" rouge représente la bouée cylindrique bâbord et la "flèche" verte représente la bouée en cône tribord.

Merci beaucoup, je n'avais pas poussé mes recherches jusque là Wink.

LeDocteur a écrit:Voilà une revue qui donne vraiment envie  : cette montre est magnifique
Félicitations  !!!

Du coup, j'ai envie d'en savoir plus  Wink

Qu'en est-il de l'alignement des aiguilles (à 0h00 , par exemple) ?
Le mécanisme possède -t-il un stop seconde ?
Qu'elle est la précision de la montre réglée d'usine ?

x Mieux qu'un long discours pour l'alignement des aiguilles :



x Pas de stop seconde. Le calibre reste le 2623H. Avis de mon horloger, qui trouve d'ailleurs dommage l'absence de complication mais salue la conception pas du tout à l'économie pour rendre le calibre increvable, ainsi que le savoir-faire dans la conception de la totalité du calibre, spiral et échappement compris.

x Pour la précision même si il doit y avoir une dérive, je me base sur l'horloge du pc ... avec un décalage constaté jusqu'à présent de +1min/72h
avatar
Erygyios
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 555
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Fin fond de la steppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Pascal54 le Dim 19 Juin - 12:30


 pour cette revue.
Bien jolie montre que tu as acquis la. Very Happy
avatar
Pascal54
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 623
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Lorraine

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCGVIUvzK-lU9MCVVB3OhO5w

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  LeDocteur le Dim 19 Juin - 16:13

Merci pour tes réponses Erygyios Smile
avatar
LeDocteur
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1980
Date d'inscription : 07/08/2014
Age : 43
Localisation : en plein travaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Volgo le Dim 19 Juin - 17:47

Et la pastille rouge sur la couronne, est-elle seulement collée en guise de protection ?

_________________

Quelques montres... (ツ)
avatar
Volgo
Modérateur

Messages : 10768
Date d'inscription : 14/09/2010
Localisation : IdF

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Erygyios le Dim 19 Juin - 18:48

Volgo a écrit:Et la pastille rouge sur la couronne, est-elle seulement collée en guise de protection ?

Non, il s'agit bien d'une couleur apposée sur la couronne Wink ! Ceci ressemble d'ailleurs à une laque plus résistante qu'un bête point de peinture.
avatar
Erygyios
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 555
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Fin fond de la steppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Raketa64 le Mer 22 Juin - 22:13

elle est magnifique, trop belle elle fait envie d'en avoir une je suis d'accord avec vous sur l'impression de qualité, ayant une avtomat, la qualité et la finition sont très poussées et le ressentit très fort

Raketa64

Messages : 21
Date d'inscription : 05/06/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  kamikazero le Sam 25 Juin - 8:09

Volgo a écrit:Et la pastille rouge sur la couronne, est-elle seulement collée en guise de protection ?

Ce rouge c est un effet esthétique un peux comme la couronne de Rolex sur la couronne >< ou le S de Seiko
avatar
kamikazero
Vétéran

Messages : 5128
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 36
Localisation : BZH à 92600

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Revue] Raketa 2016 - Sevastopol

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum