Les calibres de la Fabrique de Montres Tchaïka

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les calibres de la Fabrique de Montres Tchaïka

Message  Hanoi le Mar 20 Sep - 9:06

Troisième volet de cette recherche.: les calibres de la Fabrique de Montres Chaïka (à Uglich, dont le nom officiel a été, entre 1967 et 1992, "Fabrique de montres 50e anniversaire de l'URSS")

Toujours la même logique:

N'y figurent que les calibres de l'époque soviétique.

Je ne date leur production que par décennies, faute de données précises pour la majorité d'entre eux.

S'il n'y a pas la mention "pas d'antichoc", c'est qu'il y en a.

S'il n'y a pas la mention "date" et/ ou "jour" et/ou "antimagnétique" et/ou "24 heures" et/ou "calendrier" et/ou "stop", c'est que ce calibre n'a pas cette fonction.

S'il n'y a pas la mention "petites secondes" ou "pas de secondes", c'est qu'il y a une trotteuse.
S'il n'y a pas le lien vers la notice Ranfft ou Metatechnical, c'est que le calibre n'y est pas répertorié.

Je vais laisser quelques temps ceci en ligne pour recueillir les corrections et améliorations, et puis je compléterai avec à chaque fois une photo.
Merci de m'aider à corriger les erreurs et compléter les omissions (par exemple, je n'ai pas encore les références et caractéristiques des mouvements au quartz).


1200
mécanique, 9 x 13mm, 17 rubis, sans seconde ni anti-choc
Le plus petit calibre soviétique jamais fabriqué, rare, produit peu de temps en peu d’exemplaire dans les années '60. Les petites montres qui les embarquent ont généralement un bracelet métallique articulé au boîtier.
un exemple : http://museumhours.ru/?p=267



1301
mécanique, 13mm x 15,2mm, 17 rubis, pas de seconde, années 70 à 90
petit mouvement pour dame, très nombreux modèles y compris les montres bijou (bague, bracelet)
Lien vers la notice Ranfft

1600
mécanique, 16mm de diamètre, 17 rubis, pas de seconde ni d'anti-choc, années 60
petit mouvement pour dame, le premier des calibres Tchaïka, massivement produit pour les montres Tchaïka et Volga
Lien vers la notice Ranfft

1600A
mécanique, 16mm de diamètre, 17 rubis, sans seconde ni antichoc, années 60 et début 70 (déjà plus au catalogue 1977)
petit mouvement pour dame, nombreux modèles y compruis ceux qui ont un cordon torsadé comme bracelet

1601
mécanique, 16mm de diamètre, 17 rubis, pas de seconde, années 60 et début 70 (déjà plus au catalogue 1977)
petit mouvement pour dame, nombreux modèles y compris ceux qui ont un cordon torsadé comme bracelet, ceux monté en pendentif.
Lien vers la notice Ranfft

1601A
mécanique, 16mm de diamètre, 17 rubis, pas de seconde, années 60 à 90
Petit mouvement pour dame mais parfois adapté dans des montres pour homme (hockeyeur ou motocycliqte, jeux olympique...). Massivement produit, emboité dans de très nombreux modèles (notamment en plusieurs modèles de pendentif ou dans des boitiers articulés à un bracelet métalique), emboité dans des montres post-soviétiques.
Lien vers la notice Ranfft

1609
mécanique, 16mm de diamètre, 21 rubis, années 70
Pour montres de dame

1609A
mécanique, 16mm de diamètre, 19 rubis, années 70 et 80
Pour montres de dame mais aussi (plus rarement) pour montres de plongée

1615
automatique, 16mm x 5,1mm, 25 rubis, années 70
Un des plus petits des mouvements automatiques produits en URSS, rare

1956
quartz, fin 70 et sans doute début 80
petit mouvement pour montres de dame (mais aussi les Tchaïka "médicale" rondes)

2256
quartz, années 80 et 90

2356
quartz, années 80 et 90
quartz produit massivement, (emboité e. a. Sur les Tchaïka médicales carrées)

2609H
mécanique, 17 rubis, années 70 et 80

2627H
automatique, 23 rubis, jour et date, années 80
C'est le mouvement emboité dans les fameuse Tchaïka "stadium"

2628H
mécanique, 17 rubis jour et date, années 80

3050 ou 3050KR
quartz, électromécanique, (dit "rezonator"), avec  jour et date, années 70
première génération de calibre à quartz soviétique

3056
quartz, années 80
Evolution du modèle précédant permettant de réduire les coûts de production et d'assurer une production de masse

3056A
quartz, années 80 et 90
Troisième génération de quartz soviétique. Evolution du modèle précédant permettant d'encore réduire les coûts de production

La production des calibres à quartz était à l'origine partagée en plusieurs fabriques. Dans un premier temps, le module électronique du 3050 était produit dans les Fabriques Integral, Angstrem et Transistor en Biélorussie, le cristal de quartz était produit à Uglich, le "stepper motor" (quel est le mot français?) était produit par Slava, et l'assemblage du mouvement était produit dans les diverses fabriques. La production a ensuite été réorganisée, chaque fabrique pouvant produire les éléments de base du mouvement, les assembler et assurer le contrôle de qualité.
avatar
Hanoi
Expert

Messages : 1424
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 54
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum