Les montres soviétiques radioactives

Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Les montres soviétiques radioactives

Message  Hanoi le Mer 15 Jan - 11:27

Un petit post comme contribution à l'étude systématique de la question:

En général, ce que nous pensions savoir sur base des infos glanées ça et là:
-Ne sont suspectes que les montres d'avant la réforme de 1964
-Ne sont suspectes que les montres de la 1ère Fabrique de Montres de Moscou et celles de la Fabrique de Montres de Tchistopol.
Ceci dit jusqu'à preuve du contraire: les montres étudiées sont encore trop rares pour établir cela définitivement.

Parmi les suspectes:

Sont radioactives:
Cette Sportivnie de 1956
Les montres soviétiques radioactives S-l16056

Cette Moskva dont je ne connais pas le millésime (la sachant radioactive, je ne vais pas l'ouvrir...)
Les montres soviétiques radioactives S-l16058
Avec les deux suivantes, un semblant de piste: deux fois le même modèle, la première est radioactive:
Les montres soviétiques radioactives S-l16061
Mais celle-ci ne l'est pas:
Les montres soviétiques radioactives S-l16057
Son mécanisme ne porte pas de millésime, donc elle se situe entre 1959 (années jusqu'à laquelle les calibres de la 1FMM ont porté un millésime) et 1964 (toutes les productions de la 1FMM adoptent la marque Poljot). Or la précédente (radioactive donc) a le millésime 1956.
On pourrait donc croire que ce serait entre 1956 et 1959 (inclusivement) que la 1FMM aurait abandonné l'usage du radium...
MAIS
Celle-ci est radioactive alors que son mécanisme est sans millésime...
Les montres soviétiques radioactives S-l16060

Cette Kama (de Tchistopol, donc) de 1957 est radioactive:
Les montres soviétiques radioactives _57a13
Mais celle-ci (sans millésime, donc produite entre 1959 et 1964) ne l'est pas:
Les montres soviétiques radioactives B37

Mes deux Mayak sont radioactives (la première est de 1957, je n'ai pas ouvert l'autre)
Les montres soviétiques radioactives E15
Les montres soviétiques radioactives Mayak_11

Cette Pobeda (je ne l'ai pas ouverte) est radioactive:
Les montres soviétiques radioactives Pob10
Mais celle-ci (de la 2e Fabrique de Montres de Moscou et de 1958) ne l'est pas:
Les montres soviétiques radioactives _57ac10
Ce qui accrédite l'idée que s'il faut se méfier des montres de la 1FMM, celles de la 2FMM seraient safe.

Ne sont pas radioactives

Droujba de Tchistopol (sans millésime)
Les montres soviétiques radioactives A42

Uran  de Tchistopol (sans millésime)
Les montres soviétiques radioactives Uran2b10

Tchaïka (donc une Tchaïka de Tchistopol d'avant 1964, pas de la marque générique de la Fabrique d'Ouglich d'après '64), sans millésime
Les montres soviétiques radioactives A43

Raduga de Tchistopol (sans millésime)
Les montres soviétiques radioactives B38

Remarques:

Les mesures ont été faites à Bruxelles par l'Agence Fédérale de Contrôle du Nucléaire - ce n'est pas la première fois que j'y vais et j'ai chaque fois été accueilli avec diligence, gentillesse et efficacité. La radioactivité de ces montres va de 0,3 à 2,9 microSievert, mais tournent le plus souvent entre 0,5 et 1,5. Cela confirme ce que disait bobo50 (voir ici), on peut les porter à l'occasion mais vaut mieux ne pas dormir dessus et SURTOUT ne pas respirer ou ingérer de particule, donc ne pas les ouvrir ni les démonter sans prendre des précautions spéciales.

Tout limité qu'il soit, mon échantillonnage confirme qu'il faut se méfier avant tout des productions de Tchistopol et de la 1FMM.

Je ne parle ici que des montres, je ne m'attaque pas aux réveils et horloges (on sait que les premières horloges de marine de Tchistopol sont hautement radioactives). Les grosse montres de plongée Zlatoust 191 ChS des années '50 sont également TRES radioactives.

C'est un échantillon trop limité pour sauter aux conclusions, mais une chose me frappe: toutes les montres radioactives ont des cadrans noirs (elles étaient destinées aux militaires).
Une exception: la Moskva ivoire et ornée (qui est aussi une exception parce que radioactive et post-59 à en croire son millésime). Piste ou coïncidence?

Autre remarque: non seulement cet échantillonnage est trop limité (j'ai hâte de le voir complété par vos pièces) mais en plus il est peut-être corrompu: telle ou telle montre a pu avoir son mécanisme changé en cours de vie, ce qui d'embrouiller notre réflexion sur les millésimes.


Dernière édition par Hanoi le Mer 22 Jan - 11:14, édité 1 fois
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2612
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Re: Les montres soviétiques radioactives

Message  Kastor le Ven 17 Jan - 16:15

Merci pour tes recherches.

Une petite question; Je croyais que la radioactivité venait des aiguilles (pour briller dans le noir?), si ce n'était pas le cas (cadran, mécanisme?) quelle serait le but d'avoir ce type de montre?

Autre précision, 3 millisivert est égal au rayonnement naturel reçu en Belgique pendant 1 an. Donc porter ce type de montre n'est pas à priori dangereux comme tu le précises....
Kastor
Kastor
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 439
Date d'inscription : 10/09/2018
Age : 46
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Re: Les montres soviétiques radioactives

Message  Hanoi le Ven 17 Jan - 17:26

La radioactivité vient bien de la matière phosphorescente appliquée sur les aiguilles et l'index.
Il s'agit d'un mélange de phosphore de sulfure de zinc et de radium, celui-ci activant le phosphore (c'est pour cela qu'il est faux de croire que si la montre ne brille plus dans le noir, elle est devenue inoffensive, le phosphore a "brûlé" mais le radium reste actif -dangereux- quelques dizaines de milliers d'années...).
Avec le vieillissement, ce mélange tombe en poussière et c'est ainsi qu'il peut se trouver des particules dans le mécanisme, collé à l'intérieur du verre ou du fond, etc.
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2612
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Re: Les montres soviétiques radioactives

Message  Kastor le Ven 17 Jan - 20:59

Merci pour cette réponse précise...
Kastor
Kastor
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 439
Date d'inscription : 10/09/2018
Age : 46
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Re: Les montres soviétiques radioactives

Message  Hanoi le Mer 22 Jan - 11:12

Quelques précisions encore:
La faible quantité de radium dans le lume (généralement environ 0,01-0,03%) provoque une réaction au fil du temps qui décompose le phosphore. Cela fait que le lume devient friable et prend une couleur inégale brun clair ou orange brunâtre. Les montres fabriquées après 1960, y compris celles avec des lumières à base de tritium, ne réagissent pas de cette façon et n'arborent pas ces couleurs caractéristiques du phosphore brûlé.
L'URSS a cessé de produire du lume au Radium en 1960 (avant l'Occident).
Seule (semble-t-il) les montres de plongée Zlatoust 191 ont encore été lumée au radium jusqu'au tout début des années '60 (jusqu'en 1961?).
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2612
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les montres soviétiques radioactives Empty Re: Les montres soviétiques radioactives

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum