Une Soviet des Spitzberg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une Soviet des Spitzberg

Message  Hanoi le Mer 9 Aoû - 17:42

Mes bons amis, je suis tellement content que je n'attends même pas que ma nouvelle montre soit arrivée pour vous en parler.
Cela faisant quelques temps que l'envie me démangeait d'ajouter à ma collection une 24 heure thématique liée à l'histoire de l'URSS. Cela aurait pu être l'anniversaire de la croisière du brise-glace Lénine ou celle de la compagnie de navigation fluviale du nord. Pas beaucoup d'autres car il y a beaucoup de fausses dans cette catégorie (ou de la production « grise » de 1992-1995 ; ni vraiment officielle, ni franchement fausse).

Là, coup de chance, j'ai pu avoir cette montre de 1991 commémorant le 60e anniversaire de de l'Arktikougol pour à peine 12 jours sans cigarette (vous savez que c'est mon unité de compte...)




Elle est belle hein ?
C'est la carte du grand nord soviétique avec, en évidence, l'archipel norvégien des Spitzberg (partie de l'ensemble d'îles du Svalbard)
Elle est équipée comme il faut d'un 2623H

Alors maintenant l'histoire :

Le 9 février 1920 le Svalbardtraktaten (Traité concernant le Spitzberg) reconnaît la souveraineté norvégienne sur l'archipel mais les îles ont été déclarées zone démilitarisée et  les citoyens de divers pays reçoivent le droit d'exploiter les ressources (pêche et charbon) sur un pied d'égalité absolu. Les signataires originaux incluent l'Australie, le Danemark, la France, l'Itralie, le Japon, les Pays-bas, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni, les Etats-Unis. L'URSS l'a signé en 1924 et l'Allemagne en 1925. La Norvège assure le gouvernorat de l'archipel à partir de 1925 et le droit d'exploiter les ressources de l'archipel ne sera exploité que par la Norvège et l'URSS.
En 1923, la société d'état Severoles (Северолес, chargée d'exploiter les ressources du grand nord soviétique, essentiellement à cette époque des industries forestières) achète une partie des actions de la Société Anglo-Russe Grumant, propriétaire du charbonnage du même nom aux Spitzberg (à l'époque de la NEP, ces sociétés mixtes, associant les investisseurs européens ou américain et les sociétés d'état soviétiques, ne sont pas rares). En 1925, une expédition soviétique dirigée par le professeur A. N. Sidorovim évalue la possibilité d'étendre la production de charbon. La société par actions Grumant Russe (Русский Грумант) est créée la même année. En 1927, cette société achète la société foncière suédoise Pyramidenberg, propriétaire depuis 1910 d'un gisement de charbon, toujours aux Spitzberg. En 1931, la société d'État Soyouzlesprom rachète les droits de la société Grumant.

Le 7 octobre 1931 un décret du Conseil des commissaires du peuple de URSS décide de l'organisation d'une société d'État pour l'extraction et la commercialisation du charbon dans la région arctique sous le nom de Arktikougol (Арктикуголь, « charbon arctique »). Cette société hérite de tous les biens et droits de l'URSS dans l'archipel de Svalbard. Le 25 juillet 1932, à Berlin, Arktikougol achète à la société néerlandaise Nespiko les mines de charbon de Barentsburg et le complexe de Boheman Tundra situé sur la côte nord de l'Isfjorden. Les terrains (au total 251km²), les mines, les machines, équipements et autres actifs, sont acquis pour 1.250.000 florins. En 1932, Arktikougol commence l'exploitation des mines de Grumant et de Barentsburg et entreprend la mise en exploitation du gisement de Pyramiden. Le but était économique mais aussi politco-stratégique : Arktikougol assurait une présence soviétique dans le Svalbard.


Les trois mines de l'Arktikougol aux Spitzberg

En 1936, la principale mine, Barensburg, produit un million de tonnes de charbon. Dans l'avant-guerre, les trois mines produisent ensemble environ 3 millions de tonnes de charbon par an, ravitaillant les régions de Mourmansk et Arkhangelsk. Des milliers de soviétiques y travaillaient et disposaient d'une monnaie spéciale (qui est aujourd'hui collectionnée). Le dernier navire chargé de charbon extrait au Svalbard prend la mer le 22 juin 1941, jour de l'attaque hitlérienne contre l'URSS. Barentsburg deviendra une étape de la route des convois apportant l'aide militaire des alliés. Environ 2.000 membres du personnel de mines d'Arktikougol sont évacués vers Arkhangelsk par la flotte britannique, et les stocks de charbon sont incendiés sur les ordres du commandant anglais. Le 8 septembre 1943, le cuirassé Tirpitz, le croiseur de bataille Scharnhorst et une flottille de destroyers allemands effectuent un raid sur les Spitzberg. Après un bombardement naval écrasant, 300 soLdats allemands sont débarqués, les installations minières de l'Arktikougol à Barentsburg et à Grumant, ainsi que la mine norvégienne et la station météo de Longyearbyen, sont détruites.


8 septembre 1943: le cuirassé Tirpitz bombarde les Spitzberg

En décembre 1946, un premier navire soviétique accoste aux Spitzberg avec des ingénieurs, des ouvriers de la construction et des mineurs pour remettre les installations en service. Trois ans plus tard, les mines de Barentsburg et Grumant sont à nouveau en service. En 1956, 418.000 tonnes de charbons sont produites, mais le site de Grumant est fermé en 1961. De nouvelles centrales thermiques sont inaugurées en 1968 et 1974. En 1975 une liaison aérienne Moscou-Spitzberg est inaugurée et des pêcheries soviétiques sont créées dans l'archipel.  En 1981, Arktikougol célèbre son 50e anniversaire en grandes pompes et en 1986, un complexe sportif avec salle de gym et piscine olympique est inauguré à Barentsburg. Vitrine de l'URSS dans le grand Nord, la communauté des citoyens soviétiques des Spitzberg était choyée par l'État


Un billet pour les citoyens soviétiques des Spitzberg employés en 1946 par l'Arktikougol

Monument devant le complexe de Pyramiden (la mine avait pris le nom de la montagne au pied duquel elle se trouvait)

Mais avec la fin de l'URSS, les subventions diminuent et l'exploitation du charbon est à peine rentable. La mine de Pyramiden a fermé en 1998, la ville se transformant en ville fantôme. Arktikougol a alors souffert d'une mauvaise gestion, d'une absence d'investissement rendant ses installations vétustes et dangereuses et de pratiques maffieuses (la sociétés promettait des salaires trois fois supérieur au salaire qu'ils touchaient réellement, et les nouveaux venus n'avaient pas assez d'argent pour rentrer en Russie ou en Ukraine...). Seule la mine de Barentsburg est aujourd'hui exploitée, mais sa faible production n'est plus guère exportée et ne sert qu'à alimenter les centrales thermiques locales.


L'emblème de l'Arktikougol à l'entrée de la mine de Barentsburg


Les traces de la présence soviétique dans la ville de Barentsburg


Dernière édition par Hanoi le Jeu 10 Aoû - 16:25, édité 2 fois
avatar
Hanoi
Expert

Messages : 1615
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 54
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Une Soviet des Spitzberg

Message  Godevin le Mer 9 Aoû - 18:44

Un grand bravo Hanoï, pour ton travail de recherche et pour le partage...

Encore un succulent article... cheers

Et surtout...une très belle montre... Very Happy


Dernière édition par Godevin le Mer 9 Aoû - 20:15, édité 1 fois
avatar
Godevin
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 761
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 59
Localisation : Dinant Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  thewatchadude le Mer 9 Aoû - 19:11

Impressionnant

Et très bien écrit
avatar
thewatchadude
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 395
Date d'inscription : 03/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  raspoutine le Mer 9 Aoû - 20:48

...sympa la montre
avatar
raspoutine
Pilier du Forum

Messages : 2774
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  Palpatine le Mer 9 Aoû - 21:02

merci pour cet article intéressant passerelle entre la montre et l'histoire !
avatar
Palpatine

Messages : 20
Date d'inscription : 24/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  fcafca le Mer 9 Aoû - 22:10

Shocked L'Arktikougol... Je viens d'apprendre plein de trucs qui m'avaient échappé lors de mes recherches sur les séries des Raketa 24H "polaires". Demain, je porterai une "2623H". Fait frisquet à Paris, pour un mois d'aout. C'est pas le grand nord, mais presque Very Happy
avatar
fcafca
Expert

Messages : 1529
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  voxduc25 le Mer 9 Aoû - 22:57

fcafca a écrit:Shocked  Demain, je porterai une "2623H". Fait frisquet à Paris, pour un mois d'aout. C'est pas le grand nord, mais presque Very Happy

viens faire un tour a Mouthe (haut doubs) en hiver tu verras que le grand froid ce n'est pas seulement dans le Spitzberg Wink  clown Ha ces parisiens  
Merci pour ce morceau d'histoire

_________________
Aidez la nature, adoptez un louveteau russe[i]
Une wishlist longue comme un jour sans pain Wink
avatar
voxduc25
Modérateur

Messages : 4330
Date d'inscription : 10/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  LeDocteur le Jeu 10 Aoû - 0:49

Toujours aussi intéressant, bravo !
La montre en a d'autant plus de valeur
avatar
LeDocteur
membre du Politburo
membre du Politburo

Messages : 2013
Date d'inscription : 07/08/2014
Age : 43
Localisation : en plein travaux

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  Erygyios le Jeu 10 Aoû - 9:32

Montre superbes et belles recherches une fois de plus !



Merci beaucoup pour ce partage de qualité Hanoi ... pour la petite histoire, c'est ton post sur manufacture Karl Liebknecht qui m'empêche de me séparer de ma petite Vostok commémorative depuis que j'en sais d'avantage sur l'histoire y étant liée
avatar
Erygyios
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 563
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Fin fond de la steppe

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  Hanoi le Jeu 10 Aoû - 10:51

Merci à tous pour l'appréciation.

Erygyios, je te comprends: ta Vostok est une belle pièce, très attachante, avec une lourde histoire et un cadran très réussi graphiquement.
Depuis qu'on en a parlé, j'ai toujours un oeil sur la baie en espérant la voir passer à un prix décent...
avatar
Hanoi
Expert

Messages : 1615
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 54
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une Soviet des Spitzberg

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum