Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  Hanoi le Lun 25 Nov 2019, 22:03

Entre 1987 et 1991, la Fabrique de Petrodvorets a produit des 24H personnalisées, commandées par des entreprises ou des institutions soviétiques.
Les principaux modèles sont connus et indiscutables même si ils sont parfois très rares.
Mais par la suite sont apparues de nombreuses Raketa 24H à thématique politique, militaire ou navale qui sont beaucoup plus sujets à caution.

Je rappelle que je ne traite que des Raketa 24H soviétiques, celles indiquant sur le cadran qu'elles sont fabriquées en Russie, ou dont la thématique est clairement post-soviétique, ne sont pas abordées dans cet article.
Je rappelle aussi que toutes ces 24H doivent emboiter un 2623.H, tout autre mécanisme dénonce une frankenisation

Cela fait longtemps que je travaille sur ce sujet qui est difficile, donc:
- évitez de me croire en tout sur parole, il y a sûrement erreurs et omissions
- ne me jetez pas la pierre en cas d'erreur ou d'omission
Ce chantier ne mérite ni excès d'honneur, ni indignité: c'est, j'espère, le point de départ d'une réflexion collective qui s'affinera avec le temps.
Très de préambule...

1° Les 8 spéciales indiscutables

La SIBIR 1987
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 1987_i10
Le brise-glace atomique "Sibérie" s'est frayé un chemin en arctique en 1987
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 500_f_10
Très rare.

La "Chemins de fer"
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 24chem10
En 1837, une première fois ferrée est inaugurée en Russie entre Tsarkoïe-Selo et Saint-Pétersbourg.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Iaaaua10
Cette montre date donc également de 1987. Un peu moins rare que la précédente mais rare tout de même

La ZESTRIL
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Zestri10
Des World Time portent en vert sur le cadran "ZESTRIL", le nom d'un médicament faisant baisser la tension artérielles. Elles ont été produites pour la société pharmaceutique Astra Zeneca  pour être offertes à des médecins. Les Zestril sont, autant que je sache, les seuls 24H légitimes qui combinent un cadran cyrillique avec une lunette intérieure (celle portant les noms de villes) en caractères latins.
Elle date de 1991
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Zestri12
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Zestri11
C'est la moins rare des 24H spéciales.

L'ASPOL
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Aspol10
L'ASPOL est l'Association des explorateurs polaires.
J'ai vu le cadran en bleu de ce qui semble être un franken (mauvais boîtier) mais qui pourrait être une production officielle mais post-soviétique
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 29023910
Une enveloppe illustrée de 1991 en l'honneur de l'ASPOL
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Aspol310

La Compagnie de Navigation du Nord Ouest
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Northw11
Relativement rare aussi mais attention, elle a fait l'objet de copies plus ou moins fidèles:
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Fake_m10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Rivier10

L'ARCTIKOUGOL
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) A41
L'Arktikougol est la Compagnie des Charbons arctiques.
J'ai eu la chance d'en trouver une, et j'ai fait un article détaillé à son sujet ici
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Base10

La BOUREVESTNIK
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 24bu10
Bourevestnik (буревестник), cela veut dire "Pétrel" (l'oiseau marin). C'est le nom d'une entreprise pharmaceutique de Léningrad
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Petrel10

L'Arctique
La mention indique: участники антарктической экспедиции, "participants de l'expédition antarctique"
Laz première fois que je l'ai vue, je l'ai trouvé louche, mais elle est dans la collection de Samun, ce qui est en soi une garantie, et je l'ai vue depuis en version chromée et dorée.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sam6a10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sam6b10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Polair10


2° Les 24H navalo-militaires

Alors ici j'avoue ma perplexité.

Deux modèles me paraissent authentiques dans tous les sens du terme (réellement soviétiques et sorties telles qu'elles de la fabrique):

Le Bespokoiny.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sam7a10
Il est équipé de ces curieux 2623H dont seul le rochet est gravé
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sam7b10
Les deux drapeaux, celui de la flotte russe (croix de saint André bleue et soviétique) font sens puisqu'il s'agit de commémorer le destroyer Bespokoïny.
Le 28 décembre 1991, ce destroyer lance-missiles, qui appartient à la classe Sovremenny, entre en service dans la flotte de la Baltique.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Destro10
Il reprend le nom d'un destroyer entré en service en 1914 dans la flotte de la Mer Noire.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Destro11
Ce navire est actuellement un musée que l'on peut visiter sur les quais de Kronstadt.

La КСФ ДПЛК
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 2marin13
Краснознаменный Северный Флот Дивизия Противолодочных Кораблей. soir Flotte du Nord "Drapeau Rouge", Division anti-sous-marine (auquel appartient effectivement le porte-avions "Amiral Kouznetzov")




Je crois toutes les autres douteuses ou, au moins, post-soviétiques.
Quelques exemples:
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 24kgbx10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Navire10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Ya1a10

3° Les tout-juste post-soviétiques

Les montres ci-dessous pourraient être jugées soviétiques (SU estampé sur le mécanisme, "Sverdlovsk" sur la lunette intérieure des World Time, etc.) mais en fait: non.

SERVICE RADIO NAVAL
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Ya210
Pour le cinquantenaire de ce service, c'est à dire... en 1993
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Radio11

Le KOMSOMOL DE MAGNOTOGORSK
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Kom110
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Kom410
Le sous-marin Магнитогорский комсомолец (б-437) est entré en service en 1973, cette montre date donc de 1993.

La BAIKONOUR:
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Baikon10
La mission Soyouz TM-15 date de la mi-1992 (remarquez qu'elle porte encore sur la lunette intérieure la mention "Sverdlovsk" alors que la ville est débaptisée fin 1991).

La MILICE
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Milice11
Elle pourrait être cohérente car la Milice a été fondée en 1917 (en opposition à la "police" de l'ancien régime) et a duré jusqu'en 1991 (où à la chute de l'URSS on est revenu au terme de "police"). En 1991, c'était donc bien les 75 ans de la milice. Mais je doute très fortement de son authenticité en raison de la qualité médiocre du cadran. Tout semble indiquer une surimpression.

Les KGB
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Raketa13
C'est un attrape-touriste évident de la même facture que la précédente (le cadran porte un made in russia), ce qui renforce la suspicion contre la précédente (même procédé de surimpression, même style, même public visé, etc. = même atelier de contrefacteurs?)
Une seconde KGB aussi fake que la précédente - mais dans un autre genre:
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 24kgb10

L'Aigle impérial
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Aig210
Sa thématique même le dénonce comme post-soviétique mais il a été produit très tôt, fin 1991 ou 1992, en pleine transition.
C'est la plus soviétique des post-soviétiques

L'ASTRA
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Astra110
Produite pour un navire de croisière yougoslave.
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Astra210
Cette montre tout à fait authentique date en fait de 1993

Les KREMLIN
Le première est dans la collection Samun
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sam8a10
La suivante se rencontre sur le net
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Kremli13
Ces deux 24H "kremlin" appartiennent à l'époque grise mais arborent le drapeau russe donc "entérine" le coup d'Eltsine contre l'URSS.
Ni mention de marque, ni mention de pays.
Ce ne sont pas des franken modernes mais sans doute des petites productions improvisées dans l'usine Raketa à l'époque de la grande crise succédant à l'effondrement de l'URSS.

Les Perestroika
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Perest10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Perest11
Je les crois toutes les deux fausses (mais probablement d'époque), réalisées par surimpression de cadran

Académie de l'aviation
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Ya1010
(à gauche) Elle date de 1993:
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 1993ac10

5° Les horreurs pures et simples

Fabriquées souvent à la va-vite par surimpression de cadran
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Stalin10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Hitler10
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Lenin311[/b]


Dernière édition par Hanoi le Mar 10 Déc 2019, 09:09, édité 3 fois
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2530
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Re: Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  Petropavlovsk. le Mer 27 Nov 2019, 18:09

Merci beaucoup Hanoï pour ton travail sur les 24 heures soviétiques et celles de la zone grise puis vraies-fausses soviétiques.

Pour moi qui découvre ce modèle et l'horlogerie soviétique en général c'est vraiment passionnant !

Le paquebot Astra (construit en Yougoslavie et baptisé Istra à son lancement) a été acheté et renommé Astra par un armateur russe (Goring shipping compagny) en mai 1993 ce qui est parfaitement raccord avec l'année que tu indiques (sans doute une commande pour célébrer l'achat du navire et son nouveau nom).

Pour la "Baikonour" il me semble lire TM-15 sur le cadran pris en photo. La mission Soyouz TM-15 (juillet 1992) embarquait le français Michel Tognini et la mission Soyouz TM-17 (juillet 1993) Jean-Pierre Haigneré (qui sera aussi de la mission Soyouz TM-29 en 1999).

Sais-tu si les "Bespokoiny" sont les seules à être équipées de ce 2623 H dont seul le rochet est gravé ?
Petropavlovsk.
Petropavlovsk.

Messages : 27
Date d'inscription : 15/09/2019
Localisation : Dinard

Revenir en haut Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Re: Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  Hanoi le Jeu 28 Nov 2019, 00:19

C'est bien le Soyouz TM-15, c'est une coquille qui m'a fait écrire 16.
Je corrige.

Quant au rochet, je l'ai vu sur plusieurs 24H datant de 1993
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sama110
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sama310
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Sama210
C'est assez rare tout de même, et je ne comprend pas bien la logique de son apparition.
Il apparait quand le marquage SU disparait du pont... mais il porte lui même SU alors que l'URSS a disparu.
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2530
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Re: Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  Chronotopos le Ven 06 Déc 2019, 16:42

Super boulot ! (comme d’habitude)
Merci Hanoi
Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) 89308
Chronotopos
Chronotopos
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1599
Date d'inscription : 12/05/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Re: Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  warrol Hier à 22:02

toujours super instructif tes posts.

pour le pont de rouages vierge et le rochet gravé, c'est typique du 26 raketa en 1ere moitié des années 90.
on le trouve sur cardi perterhoff systématiquement, et sur les raketa de ces années. les bords sont sans chanfrein, on sent les necessités d'économie.

warrol

Messages : 12
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales) Empty Re: Les Raketa 24 heures soviétiques (2e partie: Les 2623.H spéciales)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum