Zodiak, la Kirosvkie polonaise (et petite histoire de sa fabrique)

Aller en bas

Zodiak, la Kirosvkie polonaise (et petite histoire de sa fabrique)

Message  Hanoi le Ven 3 Aoû - 10:07

J'insère ce post dans ce fil parce que ma Zodiak est faite de pièces de la 1ère Fabrique de Montres de Moscou

Voilà la Zodiak trouvée aux puces à Cracovie.

Et voilà son mécanisme: un ЧН-44М à 16 rubis qui sera désigné 2408 dans la nouvelle nomenclature

Et une publicité de l'époque:


C'est en 1953 qu'est créée la Fabrique de Mécaniques de Précision (Zakłady Mechaniczno-Precyzyjne), dans l'immeuble d'une ancienne fabrique d'allumettes de la ville de Błonie (dans la région de Mazovie, près de Varsovie, dans le centre de la Pologne). Cette fabrique était avant-guerre la plus grande fabrique d'allumettes de Pologne, filiale de la multinationale suédoise Kreuger qui a contrôlé jusqu'à 80% du marché mondial.
La nouvelle fabrique se consacre d'abord à la production d'éléments pour l'industrie de l'armement.
En 1956, une décision gouvernementale décide de la production en Pologne de montres-bracelet.
En 1957-58, la fabrique de Błonie commence à produire des équipements et des éléments de biens de consommation (anémomètres, indicateurs de vitesse de moto et de bicyclette, cadrans de téléphone, etc.)
En 1957, la Fabrique obtient à des conditions avantageuses la licence des montres "Kirovskije" de la Première Fabrique de Montres Kirov de Moscou
le 24 octobre 1959, la première montre sort de la fabrique sous la marque Błonie. A ce moment, toutes les pièces viennent de Moscou. Le mécanisme est alors un 2408 (ЧН-44М selon l'ancienne dénomination), mécanique, à trotteuse, à 16 rubis,  et sans antichoc, qui équipait les Kirovskie mais aussi les Spoutnik. Ce mécanisme sera par la suite remplacé par le 2409 équipé d'un antichoc.
Un plan a été mis en place pour la mise en fabrication progressive de composants en commençant par les boîtiers et les cadrans. Comme la ville était dépourvue de tradition en mécanique fine, il a été difficile de trouver du personnel qualifié. Ce problème a certainement contribué au fait que la qualité des premières Błonie était inférieure aux normes. Mais la qualité de la production s'est améliorée assez rapidement, et la marque a commencé à acquérir une bonne réputation. Le slogan publicitaire qui a marqué les mémoires était "Vendre une vache, vendre un cheval, acheter une montre Błonie"!
La production de montres similaires, légèrement distinctes dans leur apparence, a été fait sous les marques Alfa, Arras, Jantar, Kurant, Bałtyk, Delfin, Dukat, Lech, Zodiak, Polan et Wars.



La production de montres à Błonie

1960, les  montres de l'usine sont présentées à la Foire internationale de Poznań. Le "Dziennik Ludowy" (le "Quotidien du Peuple") écrit fièrement: "personne ne doit être convaincu que fabriquer une montre-bracelet, qui pèse 3-4 décigrammes et nécessite un demi-millier d'opérations de la plus grande précision, n'est pas facile. Seuls les pays ayant une industrie bien développée peuvent assurer une telle production."
En 1961, les montres Błonie commencent à intégrer des composants provenant de leur fabrique. Au cours de cette année, une halle de montage consacré à la production de montres est inauguré dans l'usine. La production de platines et de ponts pour le mécanisme 2409 commence. Ces modèles avaient été signés en utilisant le propre logo de Błonie:


Le logo de Błonie dans un 2409

La Fabrique de Mécaniques de Précision de Błonie (nouvel immeuble)

La production augmente rapidement: 50.000 montres en 1960, 200.000 en 1964.
Il n'y a pas de certitude quant au nombre de mécanismes produits (les estimations varient entre 1.000 et 30.000 exemplaires) mais, en 1962, une décision gouvernementale met fin à la production d'éléments de mécanisme. L'assemblage doit utiliser uniquement des composants importés de l'Union soviétique, mais les boîtiers de montres, les cadrans et les aiguilles continuent d'être fabriqués à Błonie.
Błonie fabriquait également des montres dans le but de les exporter à l'étranger, comme la Blonex ou la Blonex super avec son mécanisme à 17 rubis.

Il est intéressant de noter que l'usine de Błonie n'a commercialisé aucune pièce de rechange ou remplacement, ce qui a incité plusieurs petites usines à fabriquer des cadrans de montres de remplacement. Parmi ceux-ci figuraient les cadrans de montres dits "warszawskie" ("de Varsovie"), argenté, qui auraient été produits à l'aide de procédés photochimiques.
Dans l'intervalle, en 1964, la fabrique débute la production de mécanismes de manomètre et de balanciers.
En 1965, la Fabrique Błonie est désignée Mera-Błonie (plus exactement "Fabrique de Mécaniques de Précision Mera-Błonie") .
L'histoire de la fin de la production de montres à Błonie est quelque peu floue.
Certains la lient aux événements socio-politiques qui ont eu lieu dans le pays au début des années 1970, savoir les manifestations ouvrières, tournant parfois à l'émeute, contre la hausse des prix des produits alimentaires, qui firent tomber le gouvernement Gomulka. Il y a des histoires non confirmées de transports militaires soviétiques déportant des machines d'usine de Błonie en décembre 1970.
Pour d'autres, c'est au niveau du COMECON que la décision a été prise.
Mais la Fabrique a commencé à ce moment à fabriquer des imprimante pour ordinateur, ce qui constituait un saut technologique - la fabrique allait d'ailleurs produire ces imprimantes pour tous les pays du COMECON.
Au cours de la décennie 1959-1969, environ 1,2 million de montres ont été produites à Błonie.
La dernière, après l'arrêt de la production en série, une série spéciale de 1.700 (ou 1.300 selon les sources) Blonex Antymagnetyczny, conçues pour les officiers de l'aviation polonaise a été produite. C'est aujourd'hui un des modèles les plus recherchés par les collectionneurs.


Une Blonex Antymagnetyczny (photo WUS)


En 2003, le tribunal de district de Varsovie déclare la faillite de l'entreprise.

En 2014, la marque est relancée, mais c'est une autre histoire.
Voir le site de la nouvelle société
Ils ont une page "about us"

Autres sources:
http://biznes.onet.pl/wiadomosci/kraj/zegarki-marki-blonie-historia-fabryki/egvk4 (pour le texte)
http://blonex.blogspot.com (plein de belles illustrations)
avatar
Hanoi
Expert

Messages : 2042
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 55
Localisation : Bruxelles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zodiak, la Kirosvkie polonaise (et petite histoire de sa fabrique)

Message  Godevin le Ven 3 Aoû - 18:46

Super intéressant comme d'habitude
Merci Hanoï
avatar
Godevin
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 917
Date d'inscription : 17/04/2016
Age : 60
Localisation : Dinant Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum