-57%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe à induction Samsung avec charge rapide sans fil ...
14.99 € 34.99 €
Voir le deal

Interview du PDG de Raketa

Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Interview du PDG de Raketa

Message  C.Quint le Lun 13 Avr - 9:41

Voici l'interview de David Henderson-Stewart PDG de Raketa réalisée le 10 avril 2020, par Thierry Gasquez (fondateur de "Passion horlogère"), un moment sympathique à découvrir Cool
PS: vous pouvez commencer la vidéo à 7:11 directement pour passer la phase de début et ses problèmes de connexion Wink



Dernière édition par C.Quint le Lun 13 Avr - 10:47, édité 1 fois
C.Quint
C.Quint
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 351
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 25
Localisation : Côte d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  thewatchadude le Lun 13 Avr - 10:41

Merci, mais apres 2mn30 de coucou à ses copains j'ai abandonne Mad
thewatchadude
thewatchadude
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1996
Date d'inscription : 03/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  C.Quint le Lun 13 Avr - 10:43

thewatchadude a écrit:Merci, mais apres 2mn30 de coucou à ses copains j'ai abandonne Mad
Haha ça a été fait en live avec quelques problèmes techniques au début Smile tu peux prendre direct à 7:11 Wink



Avec une jolie info à 39 minutes Embarassed
Interview du PDG de Raketa  1710022-petrodvorets-watch-factory-raketa-geiger-watch-2013-2-jpg_1611881
C.Quint
C.Quint
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 351
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 25
Localisation : Côte d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Chronotopos le Lun 13 Avr - 13:03

Merci pour ce lien très intéressant.
Les 17 premières minutes n’apprennent pas grand chose, mais ensuite quelques infos inédites de-ci de-là, et annonce en exclusivité de la prochaine ré-édition (sacré défi ! Shocked), c’est bon à prendre et à apprendre !

(et quelle surprise de l’entendre parler aussi bien français...
ça donne quelques envies de visite de l’usine...)


Interview du PDG de Raketa  Tv_3fde313a2017f8e9debb3d08d59fa4c1


Dernière édition par Chronotopos le Lun 27 Avr - 10:32, édité 2 fois
Chronotopos
Chronotopos
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1695
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : Sealand

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Erygyios le Lun 13 Avr - 20:22

Interview fort sympathique !

Merci à toi pour le partage … pas véritablement fana des réseaux sociaux, c'est plaisant d'avoir le retour ici.

Interview du PDG de Raketa  979515 Toujours au top et un bel avenir pour Raketa voilà tout le mal que l'on peut souhaiter à cette manufacture assez hors-pair !
Erygyios
Erygyios
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1014
Date d'inscription : 09/01/2016
Localisation : Fin fond de la steppe

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Hanoi le Lun 13 Avr - 20:52

... et à la fin aussi: inaudible!

Mais entre les deux, quelques moments de bonheur...
Pour ceux qui n'auraient pas la patience:

Une histoire peut-être vraie ou peut-être légendaire, mais qui se répète dans la fabrique. Les sous-mariniers auraient demandé à Raketa de faire en sorte que leurs montres automatiques fonctionnent alors même que leurs mouvements étaient très limités. C’est pour cela que Raketa aurait fait en sorte que, dans ses mouvements automatiques, le rotor remonte le ressort en oscillant tant dans un sens que dans l’autre – à la différence du mécanisme ordinaire. Ce serait une caractéristique propre au Raketa

Après les sous-mariniers les cosmonautes (et sans doute une autre belle légende, mais faisant elle-même partie de l'histoire de Raketa).
On peut remonter manuellement un montre automatique, mais on active et use alors une série de petits rouages qui ne sont pas prévus pour être utilisés de cette manière régulièrement. Or, les cosmonautes effectuant des missions de longues durées ne pouvaient compter sur le remontage automatique à cause de l’absence de gravité (il y avait bien les mouvements du rotor dûs à la force d’inertie lorsque les cosmonautes bougeaient, mais ce n’était apparemment pas suffisant). A la demande des cosmonautes, Raketa a ajouté à son mouvement automatique une fonction de débrayage. Sitôt que vous remontez manuellement la montre, le système automatique se désolidarise du reste du mécanisme, et vous pouvez remonter la montre manuellement autant de fois que besoin sans soucis.

Dans les années '90 Raketa avait été racheté par une société métallurgique sibérienne qui n'était intéressée que par le patrimoine immobilier. Mais il se fait que l'envoyé de cette société, un certain Anatoli, qui avait mission de liquider Raketa et de libérer les bâtiments s'est pris de passion pour l'entreprise (cela fait penser à un film adorable: Local hero, de Bill Fortsyth). Lorsqu'il a reçu l'ordre de tout bazarder, de tout mettre à la casse, en un week-end, il a entrepris avec les vieux ouvriers qui restaient, de tout sauver en déménageant tout. C'était une telle époque de pillage qu'il a passé des nuit avec un fusil à garder l'entrepôt où tout Raketa avait été stocké!

Comme ce David Henderson est modeste et sympathique, c'est semble-t-il l'anti von Polier (que je ne connais que par une interview où je l'ai trouvé odieux d'arrogance).
Allons, Raketa semble en de bonnes mains!


Dernière édition par Hanoi le Mar 14 Avr - 0:08, édité 1 fois
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2771
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Volgo le Lun 13 Avr - 21:01

Hanoi a écrit:(...)
Allons, Raketa semble en de bonnes mains!
De la théorie à la pratique, il faut juste l'espérer... Neutral

_________________
Interview du PDG de Raketa  Looker10
Quelques montres... (ツ)
Volgo
Volgo
Administrateurs

Messages : 12174
Date d'inscription : 14/09/2010
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Hanoi le Lun 13 Avr - 21:20

Parmi les a-peu-près, sa manière de justifier la Raketa dont les aiguilles vont dans le sens anti-horaire en disant que "rien" ne justifiait le sens communément adopté, que le sens "naturel" (celui du mouvement des planètes) était anti-horaire. En fait il y a une raison historique: l'ombre projetée des cadrans solaires va dans le sens horaire (dans l'hémisphère nord); l'habitude était prise de lire l'avancée de temps en ce sens bien avant l'invention de l'horloge... Alors c'est une explication historique (et encore: c'est juste une théorie, quoique de loin la plus plausible) et non une raison scientifique, mais elle invalide l'idée d'une décision "arbitraire".


Dernière édition par Hanoi le Mar 14 Avr - 9:50, édité 1 fois
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2771
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Chronotopos le Lun 13 Avr - 22:25

C’est effectivement la réflexion que je me suis faite: c’est donc en un sens, une lecture “naturelle” ou “intuitive” bien plus qu’une norme.
À cela s’ajoute également que la lecture (des textes) en occident se fait de gauche à droite depuis quelques milliers d’années, et que ce sens de lecture, culturellement, détermine la sensation d’avancer (de gauche à droite) ou de reculer (de droite à gauche) dans la lecture des représentations. Ce mode de lecture “culturel” conditionne même la lecture des images.


Dernière édition par Chronotopos le Lun 27 Avr - 10:33, édité 1 fois
Chronotopos
Chronotopos
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1695
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : Sealand

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  thewatchadude le Lun 13 Avr - 22:37

Merci Hanoi pour ces extraits tres sympathiques, qui effectivement rajoutent a la legendde des montres sovietiques en general, et Raketa en particulier.
thewatchadude
thewatchadude
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1996
Date d'inscription : 03/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  C.Quint le Mar 14 Avr - 8:33

@Hanoi Haha oui c'est vrai que Henderson n'a pas le même profil que Von Polier Laughing
Jacques Von Polier a un côté un peu punk aristocratique... Arrogant pas si sûre mais clairement incisif, pour avoir très brièvement échangé avec lui via internet il est quand même accessible, c'est dirait-on un personnage Wink

La preuve en image (petit reportage sur lui-même) à voir pour ceux qui n'auraient pas encore regardé ça pirat




C.Quint
C.Quint
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 351
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 25
Localisation : Côte d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty tout et rien à la fois

Message  esox le Mar 14 Avr - 13:22

bonjour,
un grand merci c.quint pour ce partage;
en ce qui me concerne, autant la visite de l'usine (ton autre video) est tout à fait émouvante, autant le personnage
mis en scène dans cette video ne présente guère d'interêt: boites de nuit, vodka, joies filles, prétention et suffisance:
une caricature d'apprenti buisnessman en quête de réussite!
je souhaite malgré tout longue vie à cette usine: ses salariés le méritent.
esox
esox
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 128
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  warrol le Dim 26 Avr - 22:49

raketa sous von poiler c'est pas raketa.
je sais que vous êtes plusieurs a en posséder, personnellement je les trouves moche et chères.
c'est pas un remaquillage du 26 ni un roulement au rotor qui peut justifier un prix de 1000 balles.
von poiler en lui même est avant tout un jet setter, il s'est amusé avec ça quelques années, mais à mon avis il a flingué l'image de la marque auprès des russes.
raketa c'est la simplicité, le sérieux et la fiabilité, pour un prix minime. des montres de masse.
c'est une grosse erreur de vouloir du neuf avec du vieux, et de proposer l'ensemble a des prix hors sujet.

on verra ce que sera la nouvelle ligne raketa, mais pour moi déjà l’âme n'y est plus du tout.

warrol

Messages : 22
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  C.Quint le Lun 27 Avr - 8:14

warrol a écrit:raketa sous von poiler c'est pas raketa.
je sais que vous êtes plusieurs a en posséder, personnellement je les trouves moche et chères.
c'est pas un remaquillage du 26 ni un roulement au rotor qui peut justifier un prix de 1000 balles.
von poiler en lui même est avant tout un jet setter, il s'est amusé avec ça quelques années, mais à mon avis il a flingué l'image de la marque auprès des russes.
raketa c'est la simplicité, le sérieux et la fiabilité, pour un prix minime. des montres de masse.
c'est une grosse erreur de vouloir du neuf avec du vieux, et de proposer l'ensemble a des prix hors sujet.

on verra ce que sera la nouvelle ligne raketa, mais pour moi déjà l’âme n'y est plus du tout.

Tu peux trouver les montres moches et chères en effet c'est bien là ton droit Smile

Pour ce qui est de la relance de Raketa pour moi c'est une totale réussite, Raketa est bien dirigée , si on regarde le personnage Von Polier je peux comprendre qu'il en irrite certains mais il a du mérite ! J'ai d'abord été très heureux pour la fabrique qu'elle redémarre réellement en 2011 et du bon pied, puis un peu dubitatif face aux prix annoncés comme toi... Mais il y a un mais => le prix d'une Raketa ancienne génération produit sous l'aire soviétique qui était cependant très chère pour les camarades de l'époque (on ne peut pas comparer le prix d'une Raketa 24h glanée sur ebay en occasion aujourd'hui par quelqu’un qui un a un pouvoir d'achat de pays occidental moderne avec son prix d'époque neuf et dans le contexte et le coup de la vie d'alors), Raketa était une fabrique étatique donc financement de masse de la production (même si pertes), des économies d'échelles énormes du temps où elle employait plusieurs milliers d’ouvriers et était la plus grosse fabricante de montre du monde... Quand tu passe de quelques millions de montres/an à quelques milliers forcéement tu change TOUT.

Combien de manufactures horlogères aujourd'hui peuvent prétendre manufacturer quasiment 100% de leurs montres, avec autant de travail manuel qui plus est, de métiers conservés, sans sous-traitance.
Enfin on ne peu pas comparer une Raketa d'époque avec une Raketa d'aujourd'hui pour posséder plusieurs modèles des deux époques, il y a un monde, les deux ont leur émotion c'est indubitable, mais niveau qualité Raketa aujourd'hui je peux te garantir (pour avoir eu beaucoup de montres suisses assez chères et avoir fini par m'en lasser pour la plupart) c'est très très bien placé vis à vis du prix Interview du PDG de Raketa  846429

C.Quint
C.Quint
Membre du Parti
Membre du Parti

Messages : 351
Date d'inscription : 08/04/2016
Age : 25
Localisation : Côte d'Or

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Chronotopos le Lun 27 Avr - 8:14

warrol a écrit:raketa sous von poiler c'est pas raketa.
je sais que vous êtes plusieurs a en posséder, personnellement je les trouves moche et chères.
c'est pas un remaquillage du 26 ni un roulement au rotor qui peut justifier un prix de 1000 balles.
von poiler en lui même est avant tout un jet setter, il s'est amusé avec ça quelques années, mais à mon avis il a flingué l'image de la marque auprès des russes.
raketa c'est la simplicité, le sérieux et la fiabilité, pour un prix minime. des montres de masse.
c'est une grosse erreur de vouloir du neuf avec du vieux, et de proposer l'ensemble a des prix hors sujet.

on verra ce que sera la nouvelle ligne raketa, mais pour moi déjà l’âme n'y est plus du tout.

Ça s’entend, mais je ne partage pas votre opinion.

L’URSS n’existe plus depuis fin 1991, Raketa est passé de 4000 à quelques dizaines d’employés, les montres, à notre époque, n’on quasiment plus aucune utilité si ce n’est des ornements et des marqueurs culturels et sociaux.
Donc oui Raketa a changé et... ça ne changera pas.
Miser sur le capital d’image, l’histoire, l’expérience, le savoir-faire, la technicité et la qualité de fabrication presque totalement homemade me semble judicieux.
Ça me semble une condescendance tout à fait occidentale de vouloir que la marque continue à faire des montres comme il y a 40 ans, pour des prix dérisoires, bref, qu’elle reste à la place que quelques-uns voudraient lui assigner...
Pourquoi ne pourraient-ils pas aspirer à monter en gamme ?
Ce n’est pas faute d’avoir mis en œuvre les efforts nécessaires...
L’extravagance outrancière de Von Polier n’est pas ma tasse de thé, mais il trace sa route comme il l’entend et a contribué à sauver la marque, l’usine et le savoir-faire et à attirer l’attention du public sur Raketa alors que la marque n’était plus connue que par quelques passionnés et les russes ayant connu Raketa à son âge d’or. Sans lui et son associé la marque ne serait peut-être plus qu’un souvenir, à l’image de Poljot (quel gâchis et quelle tristesse car ces deux marques représentaient ce qui se faisait de mieux dans la production horlogère soviétique) et la direction que prend Raketa me plait assez : plusieurs montres sont magnifiques et la réédition de la SAE me semble un très bon signal.
David Henderson-Stewart me semble très ouvert et sympathique et devrait passer bientôt sur le forum se présenter et échanger avec nous.

Ceux qui recherchent des marques simples et bon marchés peuvent se rabattre sur Luch et Vostok qui produisent des montres très honnêtes et enthousiasmantes dans la tradition soviétique, un poil “glamourisée”...



Pour les anglophones, un entretien de David Henderson-Stewart et Konstantin Chaykin, en anglais donc :


(Part 1 / 59:42)


(Part 2 / 17:25)
Chronotopos
Chronotopos
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1695
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : Sealand

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  warrol le Lun 27 Avr - 11:48

Personnellement, j'entends bien tout ça, et toutes les logiques se tiennent.

Dans le positif et en absolu, je rajouterai même que au moins, raketa et vostok, on sait ce que c'est. On peut les localiser, on peut parier sur une production tout ou partie made in russia.
Il est bien clair que pour le reste de la production russe, ça reste particulièrement flou. Quand je vois une sturmanskie automatique, je vois une parnis.
Je ne veux pas plus rentrer dans le sujet sur slava et meme luch, sur poljot (internationnal ou pas), molnia ... bref...

Je crois que tout simplement à la base on apprécie les montres soviétiques, et ces montres s'arrêtent lorsque l'union soviétique prend fin, excepté quelques séries vostok.

Alors ce qui existe aujourd'hui a le mérite d'exister, d'accord les noms des fabriques perdurent.

Mais c'est dans l'immense majorité totalement différent. oui je regrette l'esprit du passé. simplicité et robustesse pour pas cher..
Avec le patrimoine industriel de la russie, il n'y a aucune raison que ces objectifs ne puissent qu’être relégué au passé.

C'est une affaire de prix, une luch quartz a 150euros, sans aucune garantie que le montage ne soit pas intégralement réalisé a shenzen, c'est pas possible.

Pour revenir à raketa, les prix ont été placés à la hauteur des campagnes publicitaires.
Conforme au tapage médiatique, à la mini boutique créée à moscou et au mannequin et autres acteurs qu'il a bien fallu payer.

Même si raketa peut au final se targuer d’être une manufacture, je n'arrive pas à décrocher du sentiment d'un prix hors sujet.
ça, c'etait la vision de van poiler et son associé.
Le problème majeur c'est que c'est juste le 26 d'origine, proposé en 15 et en 16. ça n'a rien de fou.
Et on est vite a 1800 balles ...................... j’espère bien que la finition globale est au niveau.

je fais la totalité de mes achats dans les républiques de russie, un peu partout, et comme vous tous j'imagine, j'ai des contacts avec plusieurs collectionneurs en russie. pour l'instant je n'ai jamais vu un russe me tenir des discours sur l'actuel raketa.
qui les achète?
perso en frôlant les 2000 euros, je me dirige illico vers GS-seiko d'occaz ou les séries sarx, sarg etc.. ce sont des jdm, elles ont elles aussi la crédibilité d'une production manufacturée.

c'est mon avis à moi, ci dit on ne peut que respecter la passion des uns et des autres, vous avez le mérite de contribuer a renouveau de ce nom illustre!






warrol

Messages : 22
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Hanoi le Lun 27 Avr - 12:25

Ils ont sauvé non seulement la marque mais tout le processus de fabrication et pour cela, que Dieu les parfume.
Je comprends tout ce qui est dit sur la montée en prix obligée (petites série etc.) même s'il n'est pas impossible en effet qu'on veuille nous faire payer une "image" en plus du coût de fabrication et d'un honnête bénéfice.
ET puis souvent cette image est contestable, et je regrette un peu qu'ils ne respectent pas assez l'esthétique originelle de Raketa.
Ils se sentent obligé de "mettre leur patte", et c'est rarement réussi.
Des modèles comme l'avant-garde ou l'étoile de rubis sont très peu "Raketa-like", la réédition de la Copernic manque de simplicité et je ne parle pas de la faute de goût absolue qu'est la Romanov.
Tout cela est tellement loin de la culture esthétique classique de Raketa (alors que Slava faisait des trucs plus fancy).
Par contre, la polaire est parfaitement réussie.
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2771
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 56
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Timeseeker le Mar 28 Avr - 0:06

Je ne peux que rejoindre Hanoï, d'avoir sauvegarder la manufacture et ses process est un exploit. J'ajouterai que pour espérer survivre, il va y avoir un gros sujet investissement.
Alors oui c'est pas donné mais c'est loin d'être déconnant et j'espère qu'ils seront soutenu.
On verra sur les prochain modèle ce qui sortira.
J'espère juste qu'il ne vont pas tout passer en auto comme ça a l'air de démarrer et que l'intégration de savoir faire va continuer.

Timeseeker
Kamarade
Kamarade

Messages : 51
Date d'inscription : 28/01/2020

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  warrol le Mer 29 Avr - 14:41

justement il y a tout a penser, dans ce qu'on voit, que les investissements ont déjà été en partie réalisés.
reste à savoir si ils ont la place dans les locaux pour faire du volume.
la com raketa ça a été "raketa la rolex russe". petits locaux / petits volumes, produits à forte valeur.

Alors que précisément, c'est peut être bien un 2609 ou 14, monté boitier acier, 5 atm correct, qui pourrait réellement les développer.. en clair faire du volume.
Ils sortent ça a un prix de 100 euros, ils jouent au max sur la fibre patriotique si tant est que les russes leur pardonnent les origines françaises, et raketa retrouve un marché populaire dans la fédération.
la Russie c'est 145 millions d'habitants.

Ensuite raketa manufacture, oui, ok pour la mécanique sauf les cailloux.
mais le terme manufacture n'incluent jamais le reste de la montre. et le 26,certes il a bénéficié d’amélioration, mais pas de r&d. ce moteur ils l'avaient dés le départ.
Dans ce contexte, proposer que des gammes sur cette tranche de prix, 1000 à 2000 euros, c'est pas un bon calcul compétitif par rapport 0 swatch et aux japonnais, ou on trouve aussi des manufactures.
Il leur manque des montres plus simples et moins chères, ce qui leur permettra de faire du volume, développer une économie d'échelle et ensuite les hauts de gamme.

warrol

Messages : 22
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Chronotopos le Mer 29 Avr - 18:48

Toutes mes excuses si je me trompe mais je ne crois pas du tout au modèle que tu présentes.

Depuis 10 / 20 ans déjà une montre neuve a surtout usage ou valeur de breloque ou bijou et/ou symbole, mais à quelques exceptions près, ça n'est plus principalement destiné à être un objet utile depuis que nous avons tous un portable dans nos poches : je dis ça car je ne pense pas que les arguments utilitaires prévalent de nos jours pour ce qui concerne les montres, d'autant qu'il est vraiment difficile - dans le cas contraire - de concurrencer, que dis-je d'approcher même de loin, les G-Shock sur ce terrain...
Les montres pour tout le monde c'est du passé, enfin ce n'est plus possible et intéressant que pour du quartz ou pour des marques qui ont rentabilisé leurs R&D sur leurs mouvements mécaniques, n'ont jamais arrêté les produire et peuvent le faire pour un moindre coût (Seiko 5 et Miyota, ou pour les reliques soviétiques, sans parler de Vostok, le petit mouvement mécanique 1801 de Luch).

Faire des bas prix en mécanique sur des nouveaux modèles, je n'ai pas l'impression que c'est encore possible en Russie à part à refaire de sempiternelles variations de modèles rentabilisés (et Vostok se charge très bien de ça, non ?) ?
Il y a fort à parier que pour faire du bon marché il faille passer au mieux par des sous-traitants japonais, au pire chinois (mais est-ce si grave sur ce créneau ?).
Que ce soit fait en Russie, si c'est pour du bas de gamme, tout le monde s'en moque car sur ces segments personne ne regarde si les sous-traitants sont chinois, russes, péruviens ou javanais (humour...) : ça s'achète en supermarché, en bazar, sur les sites russes, sur Wish, sur Alibaba, etc. et sur Ebay et Amazon côté occidental alors bon...

En neuf, j'ai l'impression que l'origine commence à devenir un enjeu important (et un argument) à partir de la moyenne gamme et surtout des premiers prix des montres haut de gamme (en somme le segment actuel de Raketa), ou alors pour les petites marques de passionnés, qui font encore moins de volume et dégagent des marges plus basses (G. Gerlach me revient en tête).

Pour ce qui est des montres anciennes, c'est une toute autre chose.

Pour revenir à l'actuelle marque Raketa, c'est vrai qu'il manque encore de la variété dans les mouvements : un mouvement menu pour petite montre ou montre fine / habillée (ce que peu de marques proposent encore puisqu'à l'instar des voitures et de mon propre gabarit les montres ont grossi et se sont épaissies...) et un chronographe par exemple.

Mais malgré tout l'offre ne manque pas de variété et de singularité, avec les montres 24h (la Baikonur par exemple, miam) et Amphibia, et bien-sûr la réédition limitée de la SAE.
Et puis les mouvements et détails sont très soignés, ce qui ne gache rien.
drunken
Chronotopos
Chronotopos
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 1695
Date d'inscription : 12/05/2012
Localisation : Sealand

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  warrol le Jeu 14 Mai - 22:26

salut chronotopos, oui ta logique se tient parfaitement aussi.
il manque peut être juste à raketa de développer des modèles, si je peux me permettre, un peu plus distingués et habillés, avec comme tu dis le développement de nouveau mécanismes.
c'est le futur de la marque, on l’espère.
cette affaire de 2609 ou 14 a bas prix, je l'évoquais dans l'idée d'un regain de patriotisme russe ou de nostalgie, sur un marché intérieur.
Il est sur qu'a l’international, ça n'aurait aucune valeur face au seiko5 par exemple. personnellement j’adorerais acheter une montre de ce type avec le logo raketa !
après ça, je n'ai aucune valeur d'expert marketing, en effet vostok le fait déjà très bien et c'est certainement un risque que raketa ne prendra pas.

en tout cas raketa est sauvé, on ne peut que lui souhaiter une belle réussite.

warrol

Messages : 22
Date d'inscription : 28/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Interview du PDG de Raketa  Empty Re: Interview du PDG de Raketa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum