Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à ...
Voir le deal
47.99 €

Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers

Aller en bas

Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Empty Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers

Message  Hanoi Mer 31 Aoû - 10:49

Juste un petit rappel: je ne m'intéresse qu'à l'histoire de l'horlogerie soviétique, donc mon article n'ira pas au-delà de 1992.
En 1992, l'URSS a déjà disparu mais la production a encore des caractères "soviétique" (par exemple: emboitage de mécanismes produits du temps de l'URSS).
Et cette précision: si j'ai essayé d'être exhaustif dans mes articles sur les 24H, je ne le suis pas ici.
Peut-être un jour...

Des Millenium ont été exportées, sous la marque Raketa bien entendu, mais aussi sous la classique marque des exportations soviétiques: Cornavin (ici dans la collection Samun avec un marquage de mécanisme qui fleure bon la fin des années '80):
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Img_5010
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Img_5011

Je vous le disais dans le précédent article, entre 1990 et 92, la gamme va s'élargir avec des cadrans de différentes couleurs.
Cependant, les boîtiers et le calibre restent inchangés.
Une Millenium à cadran de Jaspe a même été produite (collection Samun):
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Img_4011

A cette époque, plusieurs entreprises et institutions en ont commandé avec le cadran marqué à leur nom..

Ainsi est fondée en 1991 Aerobaltservice (аэробалтсервис) à partir d'une brtanche de l'Aeroflot. Société de logistique toujours active actuellement et qui opère à partir de l'aéroport de Pulkovo (montre de la collection marc_wl).
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Raketa21
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers 13768310

Ainsi le Conseil du tourisme et des excursions de la région de Leningrad, qui possédait 10 hôtels et bases touristiques, 17 bureaux de voyages et d’excursions, une flotte de bus etc. En 1992, il est transformé en société privée: le Conseil du tourisme et des excursions de Saint-Pétersbourg, qui fait produire cette montre pour l'occasion (collection Samun):
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Img_0011
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Sovet-10

En 1992, le service de distribution du gaz de la région de Léningrad devient Entreprise d’État pour la gazéification et le fonctionnement de l’économie du gaz « Lenoblgas ». Est alors produite cette montre qui est dans la collection de notre ami Pascal54:
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Lengaz13
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Lengaz14

En 1991 Léningrad redevient Saint-Petersbourg. La montre ci-dessous (photo: ebay) est marqué питерские (« Piterskie ») qui signifie « de Piter », autrement dit « de Saint-Peterbourg », « Peter » étant le petit nom de la ville. Le motif en est la girouette de la flèche de l'Amirauté (silhouette de la frégate Orel).
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Aa1-7610
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Amirau10

A la grande crise de Raketa, ce modèle étant un des derniers a avoir du succès (la clientèle de l’export et des touristes faisant l’appoint), il a été décliné de manière parfois douteuse (en la faisant passer pour une montre de la marine de guerre par exemple…), comme cette « Mорские » (Morskié, « marine ») de la collection Samun qui a pour motif la silhouette d’un croiseur lance-missile de la classe Kara:
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Img_4010
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers A-port10

Dans le même "esprit", cette Officierski dont le mécanisme porte le dernier type de marquage soviétique pour la production de Raketa : le marquage SU (Soviet Union) sur le rochet.
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers S-l16134
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers S-l16136
La version dorée (produite plusieurs années durant):
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers S-l16135

A cette époque, un obscur importateur italien fait produire sous la marque Hаздровие (Nazdrovnié), avec un logo calqué sur celui de l'Aeroflot, divers modèles de Raketa dont des Millenium:
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Russia16
Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers S-l16137


Les franken ne sont pas rares, avec parfois des cadrans produits artisanalement, comme sur cet exemplaire apparu sur Ebay:

Les Raketa « Millenium »: 2e partie - Les modèles particuliers Ussrwa10
Le succès des Millenium va entraîner, après la fin de l'URSS, une continuité de production sous des formes différentes (comme la série des "Condor") mais là, nous sortons de mon champ d'intérêt et de compétence.
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3435
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 59
Localisation : Bruxelles

Petropavlovsk. aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum