Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk

Aller en bas

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Empty Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk

Message  Hanoi le Ven 3 Juil - 1:20

J'ai longtemps cru que les Elektronika 5 étaient fabriquées à Minsk et les Kamerton à Pinsk.
Or, les catalogues Kamerton montrent bien des montres Elektronika 5 et 53.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Elektr10
Ainsi, cette Elektronika 5, que j'ai longtemps cru fabriquée à Minsk, est en fait au catalogue Kamerton
Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Screen25

Pourquoi alors cette marque commune (et parfois des modèles communs?)?
Parce qu'à cette époque, la Fabrique "Elektronika" de Minsk et la Fabrique "Kamerton" (Kamerton veut dire Diapason) de Pinsk appartenaient au même combinat: "Integral".

Les premières montres à quartz  LCD (écran à cristaux liquides) soviétique datent de 1974 : la B6-02. Elles étaient produites (avec différents type de boîtiers) par la Fabrique ZIM sous les marques : ZIM, Elektronika, Pobeda et Sekonda. C'est la première apparition de la marque qui allait devenir synonyme de montres à affichage digital fabriquées en URSS : Elektronika. Peu après, la Fabrique de l'Institut de Recherche "Pulsar" de Moscou commença à fabriquer ses montres LED sous la marque Elektronika 1 : son premier modèle (B6-03) fut produit jusque dans les années '90.
Les fabriques du combinat Integral adoptèrent pour leurs montres LCD la marque Elektronika   Elektronika 5 voire Elektronika 53, en fonction de cette convention où le chiffre ajouté indiquait la fabrique d'origine (1 pour Pulsar à Moscou ; 2 pour Angstrem à Zelenograd ; 5 pour Integral ; 8 pour Soyouz à Novosibirsk).

L'histoire d'Integral a commencé en 1961 avec le début de la construction des bâtiments de la Fabrique de dispositifs à semi-conducteurs F.E. Dzerzhinsky, (Завод полупроводниковых приборов " им. Ф.Э. Дзержинского), fabrique qui sera inaugurée en 1963 à Minsk.
La même année débute de la construction de la Fabrique "Transistor", toujours à Minsk.
Les premiers lots expérimentaux de diodes sont produits la même années, les premiers transistors en 1965.
En 1969 débute de la production en série de circuits intégrés.
En 1971 c'est la création officielle du NPO Integral qui chapeaute ces deux usines.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Electr10
Le logo de la Fabrique Elektronika
Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Integr10
Le logo du combinat Integral

En 1972 un bureau spécial de conception et de technologie (SKTB) est créé et en 1973, la première montre-bracelet électronique domestique est fabriquée: la Sekonda 2.
Integral reçoit en 1974 l'Ordre de la Révolution d'Octobre pour le développement et la création d'équipements pour l'exploration spatiale
1978 est produit le premier microprocesseur et la même année est mise en service la Fabrique "Elektronika" (Minsk)
En 1979, c'est la mise en service de la Fabrique "Kamerton".
En 1981 Integral reçoit l'Ordre de Lénine pour le développement et la production de composants électroniques pour le domaine spatial
En 1983 c'est la mise en service d'une nouvelle usine, la Fabrique "Tsvetotron", à Brest. Tsvetotron allait devenir l'un des principaux fournisseurs de dispositifs à semi-conducteurs et de cartes de circuits imprimés pour le ministère de la Défense de l'URSS

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Tsveto10
La construction de la Fabrique Tsvetotron

Integral produit ses premiers micro-ordinateurs en 1988.
Avec la chute de l'URSS, Integral va produire des systèmes électroniques pour les banques et le commerce, des circuitsq intégrés, des postes téléphoniques, des calculatrices, des moniteurs,  etc.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Integr10
Le siège d'Integral qui est aussi la Fabrique "Elektronika" qui lui en fait partie
Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Elektr11
Un passeport de montre Elektronika qui porte le logo de la Fabrique "Transistor" de Minsk.

Revenons maintenant à la Kamerton dont le nom complet est Fabrique "Kamerton" de l'Association de Recherche et de Production "Intégral" du nom du XXVe Congrès du PCUS (Завод "Камертон" научно-производственного объединения "Интеграл" им.XXY съезда КПСС)

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Img_2052
La fabrique Kamerton
Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk 1375510
Le logo de la Fabrique Kamerton

En 1978 commence la construction d'une Fabrique de boîtiers et de bracelets pour montres électroniques dans la périphérie ouest de la ville de Pinsk.
En 1980 Le premier lot de boîtiers en laiton chromé a été produit.
En 1981 un atelier de fines plaques de silicium monocristallin a commencé à fonctionner. De nouvelles zones de production ont été créées: instruments, moulage des matières plastiques, crochets à tricoter, traitement du verre silicaté, fabrication de verres et masques pour les décorations extérieures des montres mais aussi découpage et emboutissage, etc.
En 1982 année la production bénéficier de nouveaux équipements technologiques spéciaux. Création d'une section caoutchouc. Un atelier est organisé sur le site pour la production de 600 .000 plaques de silicium monocristallin par an.
En 1985 la fabrique maîtrise l'anodisation des couleurs et dix types de boîtiers sont produits.
Pour la première fois en URSS, de boîtiers et bracelets en plastique sont produits.
En 1987 c'est une nouvelle étape avec l'assemblage d'appareils électroniques (notament un podomètre électronique) dans l'atelier numéro 25.
La production des montres électroniques «Дарьял-31» et «Школь­ник» ("écolier") commence en 1988.
La fabrique employait 2500 travailleurs.
En 1991 Kamerton produit sa millionième montre-bracelet électronique.

Kamerton (comme le combinat Integral dont elle fait partie) a survécu à l'URSS.
Sa production se diversifie (irradiateurs bactéricides, tensiomètres, compteurs d'électricité, luminaires LED, etc.)
Son site actuel: ici
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2875
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Chronotopos et Svoboda aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Empty Re: Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk

Message  Hanoi le Jeu 23 Juil - 20:41

Je suis tombé sur quelques précisions sur la Fabrique Elektronika.

La première montre-bracelet électronique à Minsk a été fabriquée en 1974 dans un atelier spécial de NPO Integral.
Un an plus tard, la production de masse a été établie, après quoi ils ont commencé à construire une usine pour la production de montres-bracelets électroniques.
En 1979, l'usine d'Elektronika est devenue une entreprise indépendante.
Celle-ci employait environ cinq mille personnes, il y avait un bureau d'études spécial, des ateliers de montage, des outils et une production mécanique.
Les premières montres-bracelets électroniques produites à Minsk, "Twist 2B" (Твист 2Б) et "Pole 4" (Поле 4), coûtaient cher: 140 roubles.
Après cela, les prix ont progressivement diminué: à la fin des années 70, une montre pouvait être achetée pour 78 roubles, à la fin des années 80 - pour 50 roubles.
La production de la fabrique était de six millions de montres par an, mais elle est monté à dix millions de montres de 53 modèles en un an.
Il y avait des modèles pour hommes, femmes, enfants, chronomètres, pendentifs et même des stylos à plume.
Certains modèles avaient un calendrier, un réveil, un chronomètre.
Tous les éléments de la montre étaient produits en URSS, soit à Minsk, soit importés d'autres villes (les résonateurs [je ne suis pas sûr de la traduction] à quartz étaient fabriqués à Moscou ou à Leningrad, les batteries à Novossibirsk et les céramiques piézoélectriques à Volgograd.
Les boîtiers étaient produits à la fabrique. Un atelier équipé de machines automatiques qui coupaient le tuyau en laiton en éléments recevant sa forme dans une presse à chaud.
L'étape suivante était le traitement, puis, le boîtier était chromé ou revêtu d'une autre matière.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk 9deb2910

Le fabricant était obligé de régler l'heure exacte sur la montre.
Jusqu'à ce que le réglage numérique apparaisse, les ouvriers de l'usine réglaient l'heure manuellement.
Il y avait un équipement qui émettait un bip à partir de la 55e seconde de chaque minute. Le travailleur avait un "cornouiller" un outil ne rayant pas le métal.
Ils en pressaient le bouton de commande et, au sixième signal, le relâchaient.
C'est ainsi que l'heure actuelle a été réglée au dixième de seconde près.
La tolérance dans la précision des montres était de 0,1 seconde par jour (en dix jours, la montre pouvait retarder ou avancer d'un maximum d'une seconde).
La principale caractéristique de la série Elektronika 5 était la fonction d'ajustement: il était possible de régler la valeur de la correction de l'heure de sorte que la montre corrige elle-même automatiquement en permanence son imprécision.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk D4c1a010

La fabrique avait son propre centre de test où les montres passaient 38 types d'épreuves.
Parmi eux figuraient des tests d'influences climatiques (froid et chaud), l'exposition à l'humidité, le brouillard salin, la sueur artificielle, le rayonnement solaire, les chocs multiples et les vibrations sinusoïdales. La variation journalière étaient vérifiée à différentes températures.
Les montres antichocs devaient résister à une chute d'un mètre de hauteur sur une surface dure, ainsi qu'aux chocs avec un marteau d'essai spécial.
Les montres étanches a été immergée sous l'eau à une profondeur de 10 centimètres et pendant 10 minutes soumise à une pression correspondant à une profondeur d'immersion de 50 mètres. - Après cela, des tests ont été effectués pour l'absence de condensation à l'intérieur du boîtier.
La montre a été chauffée à 30° pendant 30 minutes. Après cela, de l'eau à une température de 18° était versée sur le verre.
Si aucune condensation ne s'était formée sur le verre en une minute, cela prouvait une étanchéité totale.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Dbd43010

Les montres Elektronika étaient équipée d'une pile argent-zinc SC-21 d'une capacité énergétique de 38 mAh.
La consommation de la montre ne devait pas dépasser 3 μA. La pile devait durer un an, mais elle durait généralement plus longtemps.
La garantie d'usine a été étendue pendant les deux premières années à compter de la date de vente; le passeport indiquait une durée de vie de cinq ans, mais des Elektronika vieilles de 40 ans continuent de fonctionner sans problème.

https://fishki.net/3371873-kak-v-minske-delali-legendarnye-chasy-jelektronika.html/gallery-7968934/
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2875
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Empty Re: Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk

Message  YanKristian le Jeu 23 Juil - 21:43

Merci Hanoi,
Sur la face avant du mouvement de ma 54 j'ai observé que le logo de l'entreprise apparaisait gravé en bas du support. J'ai un 90 blanc sur la partie haute qui pourrait être l'année de production.

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Img_2110

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Img_2111

YanKristian
Commissaire politique
Commissaire politique

Messages : 789
Date d'inscription : 06/08/2017

RFollia aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk Empty Re: Les Elektronika 5 de la fabrique Kamerton de Pinsk et de la Fabrique Elektronika de Minsk

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum