Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex : où la ...
Voir le deal

Une "Start" non sans intérêt

Aller en bas

Une "Start" non sans intérêt Empty Une "Start" non sans intérêt

Message  Hanoi Lun 25 Sep 2023 - 17:24

Une "Start" non sans intérêt Signal12
Une "Start" non sans intérêt Signal13
Voici une montre plutôt intéressante au point de vue de l’histoire de l’horlogerie soviétique. Il s’agit d’une Старт (Start, "Départ") modèle est le ЧH-99/1 (ЧH pour Наручные Часы, montre- bracelet) produite par la 2e Fabrique de Montres de Moscou (Второй московский часовой завод), elle est d’ailleurs marquée « 2 моск час з-д » à six heures, sur le cadran.

Une "Start" non sans intérêt Signa152
Une "Start" non sans intérêt Signa153
La marque Start a représenté, pour la 2e Fabrique de Montres de Moscou et la Fabrique de Montres de Petrodvorets, un moyen d’élargir leur offre de montres pour hommes. Les Start avaient des designs modernes, des boîtiers surdimensionnés par rapport au mouvement (ce qui impose un fond spécial pour maintenir ce mouvement) et à la taille habituelle des montres de la génération précédente.
Diamètre sans couronne : 33 mm
Largeur avec couronne : 37 mm
Dimension de corne à corne : 42 mm
Épaisseur : 10 mm
Entre-cornes : 18 mm

Une "Start" non sans intérêt Signa151
Les Start de la 2e Fabrique de Montres de Moscou avaient, en plus, des boîtiers en aluminium doré. C’était encore un fort signe de modernité. Léger (et à ce moment bon marché), ayant le chic de la technologie aéronautique, l’aluminium a fait son entrée dans l’horlogerie soviétique dans les années ’50 avec les boîtiers pour montres Oural de la Fabrique de Montres de Tchéliabinsk d’abord, puis ceux pour les montres Start et Mir de la 2e Fabrique de Montres de Moscou et quelques modèles de ZIM de la Fabrique Maslenikov.


Une "Start" non sans intérêt Signa154
Son mécanisme est du type ЧH11M, une variante à 17 rubis du classique Pobeda ЧH32. Toutes les Start de la 2e Fabrique de Montres de Moscou (et rien que celles là) emboîtent ce mécanisme. Il porte comme mentions le n° de série (95531) sur un pont, 17 камней (17 "pierres", à savoir des rubis) et logo récemment adopté de la Fabrique (un 2 dans un M) sur un autre. Le mécanisme a des cotes de Genève.

On peut dater cet exemplaire avec une fourchette assez précise car la 2e Fabrique de Montres de Moscou allait cesser de produire des Start en 1964, et les mécanisme de cette fabrique ont porté un millésime jusqu’à 1959. Cette montre a donc été produite entre 1960 et 1964 inclusivement.
Cette montre est typique de sa période : nous sommes en plein « dégel » et sous Khrouchtchev, l’industrie soviétique soigne davantage la production de biens de consommation (plutôt que de moyens de production, de transport et de défense). Cet infléchissement se traduisait non seulement sur le plan quantitatif, mais aussi sur le plan qualitatif, avec des articles plus fancy et plus sexy que les austères productions de la période stalinienne, comme en témoigne l’apparition des Kirovskie ou de ces Start.

Au Catalogue principal des montres, réveils et pendules
Éditeur: Institut central de l’information scientifique et technique de l’industrie et de l’instrumentation électriques (Центральный институт научно-технической информации электротехнической промышленности и приборостроения), Moscou, 1960:
Une "Start" non sans intérêt Catalo13

Dans la collection Dashiell:
Une "Start" non sans intérêt 594bb024
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3585
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 60
Localisation : Bruxelles

RWP, Aubergine, YvanSPB et LoLo aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum