Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -67%
– 67% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC ...
Voir le deal
16 €

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga

Aller en bas

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Empty Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga

Message  Hanoi le Lun 6 Juil - 9:47

Voici une horloge digitale pour tableau de bord d'automobile Elektronika 12-21 de la Fabrique « Alpha » de Riga:
Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga S-l16082

C’est en 1959 qu’est créée la Fabrique d’éléments semi-conducteurs de Riga (Рижского Завода Полупроводниковых Приборов), qui deviendra la Fabrique "Alpha", la première entreprise de l'industrie électronique en Lettonie, mais la Lettonie avait déjà une industrie électro-mécanique dont les fleurons étaient la Fabrique Electrotechnique VEF (Valsts Elektrotehniskā Fabrika, en letton: Fabrique Electrotechnique d'Etat) qui employait 16.000 personnes et produisait notamment des téléphones et des radios pour toute l’URSS (35 % de la production nationale, un million de radio-transistor VEF Sidola étaient produit chaque année). Au plus fort de la production, à la fin des années 80, à Riga seulement, VEF employait plus de 14.000 personnes, et 6.000 autres dans le reste de la Lettonie. La VEF Elektrotekhnika sera mise en faillite dans les années ‘90, ses bâtiments deviendront un centre commercial.

En 1960, Alpha produit ses premiers diodes et transistors. En 1962 la fabrique produit ses premiers circuits intégrés au germanium et organise sont propre bureau d’études qui deviendra, en 1966, l’Institut de recherche sur les microdispositifs (Научно-Исследовательского Института Микроприборов). Cette même année commence la production des premiers circuits hybrides. 1971 ; nouvelle réorganisation : L'Association de production et de technique "Alpha" (производственно-техническое объединение "АЛЬФА") est fondée sur la base de la Fabrique d’éléments semi-conducteurs de Riga et de l'Institut scientifique et de recherche sur les microdispositifs. En 1976 est créée une filiale à Gulbene, toujours en Lettonie tandis que débute la production en série de circuits intégrés pour convertisseurs numérique-analogique et analogique-numérique (DAC et ADC). En 1977, l’Association "Alpha" est décoré de l’Ordre de la Révolution d'Octobre.

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Alfa-110
La Fabrique Alpha de Riga
Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Logoal10
Le logo de la Fabrique

C’était alors l'une des entreprises lettones les plus célèbres, et une des principales fabriques du Ministère de l'Industrie électronique de l’URSS. Les composants semi-conducteurs pour l'industrie microélectronique produits par Alpha étaient notamment utilisés à des fins de défense :  pour les ordinateurs militaires, dans les avions, dans les appareils de communication et de détection, etc. Au plus fort du développement, dans les années 80, Alpha employait 10.000 personnes parmi lesquels de nombreux spécialistes expérimentés, dont beaucoup venaient de Moscou et de Léningrad.
Alpha et  étaient au centre d’un complexe scientifico-industriel électronique dans lequel on retrouvait la Fabrique Ellar qui, dans les environs de Riga, produisait des équipements de haute précision pour la production de microcircuits et semi-conducteurs notamment à destination de la fabrique Alpha. À la fin des années 1980, les entreprises d'ingénierie radio constituaient un immense pôle industriel à Riga (fabrique Radiotechnique RRR, fabrique de radio Popov, bureau de conception Orbit, usine électromécanique de Riga (REMZ), usine de radio Kandava, usine de microélectronique Emira, etc.), employant des dizaines de milliers de travailleurs.  

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Ccef6d10
Le célèbre bâtiment de Radiotekhnika RRR (Rīgas radiorūpnīca, en letton: Fabrique de Radio de Riga) avant sa démolition

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Elektr12
Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Elektr13
Une gameboy de la Fabrique Ellar

En 1983, la fabrique commence la production de biens de consommation (et notamment de réveils électroniques) sous la marque Elektronika 12 et, en 1987, la production d'un micro-ordinateur monopuce.
L’Association devient une société anonyme en 1991 (Alfa Joint-Stock Company), à la fin de l’URSS, avec les autorités de la Lettonie indépendante comme premier actionnaire. La fabrique se spécialise alors vers les centraux téléphoniques numériques automatiques mais s’effondre rapidement. Des sociétés russes étaient prêtes à reprendre l’entreprise mais des considérations politiques s’y opposèrent. La société est totalement privatisée en 2000 est n’est plus que l’ombre d’elle-même. Les bâtiments de la fabrique ont suivi le sort de ceux de la VEF Elektrotekhnika : ils sont devenus un centre commercial (qui a gardé le nom d’Alpha). A de minuscules exceptions près, toute l'industrie électronique lettone est liquidée dans le cadre de la désindustrialisation du pays, qui recevait alors des torrents de crédits européens pour acheter des produits allemands....

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Stare_12
Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Stare_11
Un autre produit d’Alpha, la radio-réveil programmable Elektronika 12-41 (celui-ci fabriquée en 1985)

Horloge automobile de la Fabrique "Alpha" de Riga Alfa-b10
Le bâtiment d'Alpha après l'arrêt des activités industrielles
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 2809
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 57
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum