Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

Les marques soviétiques pour l'exportation

+20
Hanoi
marouse
Klui
Svoboda
Kastor
thewatchadude
kochka
span26
Pascal54
Komensky
Bulova
simke
Jurmala 1988
padre
Totorovitch
Volgo
ptitdo
LeDocteur
philippe-du-75013
FHP92
24 participants

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Lun 14 Juin - 0:04

Oui mais l'INPI n'indique que l'enregistrement des marques en France, à l'origine, la marque Sekonda est créée par Time Products Ltd pour le compte du Chasprom.
Elco Clocks & Watches Ltd était clairement liée à Time Products Ltd, mais je n'ai pas encore bien compris comment.
Il faut que j'épluche les documents ci-dessous (et quelques autres):
premier document
second document
troisième document

C'est curieux que tu parles d'Elco parce qu'il vient de se vendre sur Ebay une Elco emboîtant un 2608 de la 1ère Fabrique de Montres de Moscou avec un très curieux marquage export sur le rochet:
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco1a10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco1c10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco1f10

Elco Clocks & Watches Ltd  a été créé en décembre 1945 (ci-dessous une pub de 1946) et importait surtout des montres suisses
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco210

Voici une Elco en or de la fin des années '50.
Le mécanisme est un Helvetia à 28 rubis, calibre 841. Helvetia était un nom de marque utilisé par la General Watch Company (fondée par Louis Brandt - fondateur d'Omega).
Le boîtier est en or 9 carats et il y a des poinçons à l'intérieur du boîtier pour London 1956 avec une marque de fabricant ECW (pour Elco Clocks and Watches).
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco3a10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Elco3b10
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Mouhwee et Jarkov33 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Ven 13 Aoû - 9:58

De temps en temps, faute de pouvoir trouver une nouvelle marque, j'essaie d'éclaircir l'histoire de marques déjà repérées.
Là je me suis attaqué à Kingston.
Je vous épargne les détails, cela a été une marque déposée aux USA, mais celles emboitant des calibres soviétiques ne relèvent pas de la société ayant eu la propriété de cette marque.
On retrouve le cas de figure connu d'une marque tombée en désuétude mais reprise parce pouvant sembler familière.
Tout indique qu'elle a été reprise par les assembleurs de montres soviétiques aux îles Vierges.

Mais j'ai ensuite suivi le fil d'un indice qui avait intrigué nos amis de WUS sur ce fil: le marquage A-2000 sur le rochet de certaines Poljot.
J'ai été récompensé de mes efforts car les recherches à partir de ce marquage m'ont permis de découvrir une nouvelle marque soviétique d'exportation: Bentley

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Bentle10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Bentlk10

Il en va de cette Bentley comme des Kingston: ancienne marque tombée dans le domaine public et réutilisée (sans être déposée) pour l'occasion.
Et puis j'ai essayé de comprendre la logique de la ventilation de ces mécanismes Poljot marqués A-2000.
Voilà à quoi j'arrive:

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 A2000b10

Première constatation: ils n'apparaissent que sur les marques autres que Poljot et les classiques marques d'export( (genre Sekonda)
Deuxième constatation: ils n'apparaissent (quasiment?) QUE dans les productions des îles Vierges
Troisième constatation (qui est une confirmation): Jean Cardot est une marque fourre-tout mise à toutes les sauces par les officines soviétiques d'export ('îles vierges, Hong Kong), ce en quoi elle fait penser à la marque Cornavin.
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Pascal54, YanKristian, Mouhwee et Jarkov33 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  B_RIMLINGER Dim 26 Sep - 18:58

Bonjour;

Une Photo transmise par un ami d'une montre de son fils:

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Montre10

Poljot "Saintis" 2316.1H

Qu'en pensez vous?

Amicalement Bruno

B_RIMLINGER

Messages : 8
Date d'inscription : 18/04/2021

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Lun 27 Sep - 2:05

Très intéressante à cause de la double marque.
Il existe des Poljot 2316.1H "brandées" Saintis mais uniquement avec cette dernière marque (quoique signalant une fabrication soviétique)
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Sainti10
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Mer 6 Oct - 17:44

Sur Meshok: une Baghdad de Luxe emboitant un Poljot 2414

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Baghda10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Baghda11
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Ven 8 Oct - 10:28

Une belle Nissim emboîtant, elle aussi, un Poljot 2414 (la version avec dateur du 2409)
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim11

Deux autres dont on peut supposer qu'elles embarquent le même mécanisme
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim12
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim15

Curieux: ce lot en vente sur Ebay (vendeur britannique)
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim13
Avec des Nissim pour dame emboîtant des Zaria 1600 ou 160A à 17 rubis
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim16

Nissim (hébreu : ניסים miracles) est un nom propre juif oriental et séfarade utilisé comme prénom
Nissim avait été une marque de la société horlogère suisse Nissim Nachtigall / Montres Neten (La Chaux-de-Fonds) dans les années '20, mais la marque qui nous intéresse a été déposée par Paul Weisz KG, à Pforzheim (D), le 20 mars 1958.
La Paul Weisz - Uhrenfabrik Futura a été active à Pforzheim de 1955 à 1969.
Les autres marques de cette société étaient Franklin, Futura, Futura-Watch et Futuramatic (marques enregistrées entre 1951 et 1956).
La société avait aussi un siège en Suisse, à Lugano.

Une Futura produite par (ou pour) Paul Weisz avec un calibre suisse FHS 72-4 (c'est bien le logo déposé par Paul Weisz)
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 15131810
Le fond est estampé en français
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 15131811
Une autre Futura:
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 69345810
A l'intérieur, un petit mouvement suisse Sonceboz
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 69345910

La logique serait: dans les Nissim, des mouvements soviétiques, dans les Futura, des mouvements suisses?
Ou même: les Nissim, produites en URSS et les Futura produites en suisse?


Ici une Nissim avec un logo différent et un mécanisme inconnu (pas de photo)
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Nissim14

Il y a une tombe au cimetière juif de Pforzheim qui pourrait être celle de notre Paul Weicz.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Pforzh10
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

fcafca et Roublev aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Sam 16 Oct - 10:54

Voici une Eisenhardt autrichienne emboîtant un Poljot 2414

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Eisenh10
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Eisenh11
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Eisenh12

Les Eisenhardt sont les cousines des Junghans.
Junghans nait en 1861 à Schramberg, une petite ville de Forêt-Noire, lorsque Erhard Junghans et son beau-fils Jakob Zekker-Tobler, lancent une activité de production de pièces détachées pour l’industrie horlogère. Rapidement, le haut niveau de finition des pièces rend l’entreprise célèbre au sein de la sphère horlogère. Ce n’est qu’en 1866 que les horlogers de l’entreprise commencent à produire et assembler les premières montres portant la marque Junghans.
Junghans développe de nombreux brevets et processus de fabrication, qui donne à l’entreprise une avance en termes de qualité et de finition.
En 1903, Junghans est le plus important fabricant de montres au monde. Avec plus de 3000 salariés, l’entreprise fabrique, à l’époque, plus de 3 millions de montres chaque année.
En 1920, une succursale est fondée à Vienne.
En 1927 commence la production de montres-bracelets.
En 1931 est constituée la société Gebrüder Junghans Wien, comme filiale autrichienne de la Gebrüder Junghans AG, au 8 Hermanngasse, dans le 7e arrondissement de Vienne, dans un bâtiment art nouveau datant de 1912.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Fabrik10

La société viennoise est dirigée par Carl Eisenhardt.
A la mort de Carl Eisenhardt, en 1935, son fils Karl Eisenhardt, administrateur de la société depuis 1932, reprend la succursale.
Le 2 janvier 1940 (avec effet au 31 décembre 1939) la Gebrüder Junghans Wien est dissoute.
Tous les actifs et passifs ont été transférés à l'usine principale de Schramberg.
La succursale de Vienne devenait une assemblée économiquement dépendante.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, des horloges de cuisine, montres-bracelets et réveils étaient encore produits, mais ils cédèrent la place à la production de guerre.
Au cours de ces années, 150 personnes travaillaient au 8 Hermanngasse.
La société va reprendre ses activités après guerre.

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 1955_010

La date de la fondation de la société Dr. Karl Eisenhardt & Söhne, également basée au 8 Hermanngasse, par le directeur de la  Gebrüder Junghans Wien, est inconnu.
J'en retrouve une trace en 1962, dans un document portant le logo Junghans
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Screen33

Eisenhardt va déposer la marque Senar et produire des marques sous non nom en emboitant des mécanismes français, (Parrenin), suisses (ETA, Valjoux et AS), allemand (PUW)... donc soviétiques.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 78a74010
Un chronographe Eisenhardt emboîtant un Valjoux 7733
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 S-l16121
Une Eisenhardt emboîtant un ETA 2783

Les deux sociétés, Junghans Wien et Eisenhardt & Söhne, cessent leurs activités au même moment, en 1989.
Le bâtiment de la Hermanngasse porte encore aujourd'hui l'enseigne Junghans.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 2015_a10
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Klui et Jarkov33 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Lun 18 Oct - 18:47

Je tente une petite synthèse sur Yonger Bresson en me basant essentiellement sur une source dont je vous avais déjà donné le lien (cette source), mais aussi avec un fil WUS (voir ici)

Les créateurs de la marque sont les frères Louzon qui, en 1975, décident de fonder leur propre marque.
Le nom est inventé de toutes pièce:
- "Yonger" est dérivé du mot anglais "Younger", qui signifie « jeune » afin de souligner le coté moderne et nouveau de la marque
- "Bresson" renvoi au photographe Henri Cartier Bresson.
Ils ajoutent un logo en forme de couronne.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Logo13

Les deux frères installent leur boutique en plein quartier du Marais à Paris, le cadre chic et branché du lieu convenant particulièrement aux ambitions de la marque.
Il semble que dès l’origine, Yonger Bresson, s’est orienté vers de l’assemblage et de l’emboitement, focalisant leur efforts sur le design et le marketing.
C'est de cette première période que datent les Yonger Bresson soviétiques.

Voici deux modèles qui sont en fait des Vostok 363380 (boitier plaqué or) et 361380 (boîtier de laiton chromé) emboîtant un calibre 2605 à 17 rubis
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Vostok18
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Yonger10
Ces deux modèles au catalogue Vostok 1977
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 9x-v-n10
Celles-ci ont d'évidence été produites de A à Z en Union soviétique.

Voici un modèle "alarme" qui emboîte un Poljot 2612
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Sam_5410
Le cadran et le boîtier me paraissent originaux, il pourrait s'agir d'un modèle spécifique à Younger Bresson.

Voici deux modèles qui sont des classiques Molnija 3602
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Yb11010
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Yb21010
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Ybl1010
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Ybl21010
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Ybl31010
Il s'agit ici à nouveau de fabrications intégralement soviétiques.

Le succès de la marque pousse les créateurs à revendre leur entreprise, dans les années 1980, à un groupe suisse appartenant à un certain M. Bourquin, qui avait une usine d'horlogerie en suisse.
Cette usine fabriquait entre autre pour Swatch et élaborait des mouvements pour divers fabricants de montres, dont Yonger Bresson.
La marque et revisitée (ainsi que sa distribution qui ne passait jusque là que par des bijouteries): Yonger Bresson inonde dès le marché français de montres à quartz bon marché et semble connaitre de bon chiffre de vente.
Une mauvaise gestion commerciale a débouchée sur la vente en 1990 au groupe français Ambre, basé dans la région de Morteau.
Cette société issue d’une entreprise familiale de négoce et fondée en 1965 s’est spécialisée au fil du temps dans le rachat de marques horlogères ayant connues leur heures de gloires. Le groupe détient entre autre aujourd’hui Yema, Catena mais aussi Cacharel, Daniel Hechter…
Apparemment désireuse de faire faire à Yonger Bresson une montée de gamme, Ambre revoit le design des montres.
En 2005, on retrouve des mouvements mécaniques chinois dans des Yonger Bresson mais, si la marque se profile en haut de gamme, la qualité n'est pas à la hauteur.
Une inversion de tendance semble se profiler lorsqu'à partir de 2011, des Yonger Bresson sont assemblées à Morteau (les dernières collections emboîtant du Miyota).
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

fcafca, gp20 et Jarkov33 aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Jarkov33 Mar 19 Oct - 17:50

Merci pour ce récap.
De ce que j'ai pu lire à droite à gauche, René Attias fut cofondateur de Yonger et Bresson. Je ne sais pas si c'est vrai.
Son nom est aussi indiqué comme créateur de la marque Kamatz (cité en première page).
Justement en surfant sur la baie, je suis tombé sur une annonce d'une montre pour femme Kamatz avec mouvement Chaika 1601.
Jarkov33
Jarkov33

Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2021

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Hanoi Mer 20 Oct - 0:31

C'est celle que j'avais relevée dans ce post ou bien est-ce une autre?
Dans ce dernier cas, tu peux poster les photos ici stp?
Hanoi
Hanoi
Expert

Messages : 3264
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 58
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Jarkov33 Mer 20 Oct - 8:12

Voici les images de la Kamatz décrite avec un Chaika 1601.
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Yi4w
Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 6t1v
Jarkov33
Jarkov33

Messages : 24
Date d'inscription : 05/06/2021

Hanoi aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Les marques soviétiques pour l'exportation - Page 8 Empty Re: Les marques soviétiques pour l'exportation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum